Accueil Nouvelles 2013 Les nouvelles de soeur Emmanuel mars 2013

Les nouvelles de soeur Emmanuel mars 2013

49
PARTAGER

Les Enfants de Medjugorje 2013

Autorisation est donnée de diffuser ce texte sous deux conditions : 1°) ne changer aucun mot

2°) citer la source « Enfants de Medjugorje » ainsi que notre site en français: www.enfantsdemedjugorje.fr

E-mail : gospa.fr@gmail.com

 

   Le 15 mars 2013

 

Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie !

 

1. Le 2 mars 2013, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix Bleue. Après l’apparition, elle transmit le message suivant :

 

« Chers enfants, je vous invite à nouveau de façon maternelle : ne soyez pas durs de coeur, ne fermez pas vos yeux sur les avertissements que le Père Céleste vous envoie par amour. L’aimez-vous par-dessus tout ? Est-ce que vous vous repentez d’avoir souvent oublié que le Père Céleste, en son grand amour, a envoyé son Fils pour nous racheter par sa croix ? Est-ce que vous vous repentez de n’avoir pas encore accueilli le message ? Mes enfants, ne résistez pas à l’amour de mon Fils, ne résistez pas à l’espérance et à la paix ! Avec votre prière et votre jeûne, par sa croix, mon Fils chassera les ténèbres qui veulent vous entourer et régner sur vous.

Il vous donnera la force d’une vie nouvelle. En la vivant selon mon Fils, vous serez bénédiction et espérance pour tous ces pécheurs qui errent dans les ténèbres du péché. Mes enfants, veillez ! Moi, comme Mère, je veille avec vous. Je prie, et je veille de façon particulière sur ceux que mon Fils a appelés à être pour vous porteurs de lumière et porteurs d’espérance : pour vos bergers.Je vous remercie ! »

 

2. Ivan en Argentine. Après avoir été rejeté en Uruguay, Ivan a pu venir témoigner début mars à Buenos Aires car, avant son départ pour Rome, le Cardinal Jorge Bergoglio (notre cher pape !) avait donné son feu vert pour ces rencontres de prière. Durant l’apparition du 4 mars, d’après Ivan, la Vierge pria longuement en araméen, sa langue maternelle, pour chacun des nombreux prêtres présents, et elle donna ce message:

« Chers enfants, aujourd’hui je vous invite à vous ouvrir à la prière. Vous vivez un temps où Dieu donne des grandes grâces et vous ne savez pas en tirer parti. Vous vous préoccupez de toutes choses sauf de votre âme et de votre vie spirituelle. Réveillez-vous de ce monde fatigué, du sommeil de votre âme et dites à Dieu de toutes vos forces: OUI. Décidez-vous pour la sainteté et la conversion. Chers enfants, je suis avec vous et je vous appelle de toute mon âme à la perfection, à la sainteté de votre âme et de tout ce que vous faites. Merci d’avoir répondu aujourd’hui à mon appel. »

 

3.  Quelle joie d’avoir notre pape François ! Le soir du 13 mars (jour anniversaire de la naissance de Marthe Robin), nous étions rivés à notre écran d’ordinateur, attendant que le rideau s’ouvre. Puis nous avons vu apparaître un inconnu, un Cardinal dont aucun journaliste n’avait parlé, un cardinal que le Saint Esprit s’était secrètement réservé, bien dans le goût de la Ste Vierge, humble, décidé, ferme dans la foi de l’Eglise, combattant pour la vérité de l’Evangile face à un gouvernement hostile, enfin un cardinal ami de la simplicité et rempli de charité envers tous ! Tandis que les journalistes essaient de se rattraper, les media chrétiens donnent de très bons commentaires sur sa personne et sur son oeuvre. Il n’est pas utile d’ajouter ici d’autres détails sur notre pape, voici plutôt quelques points qui touchent Medjugorje de près et qui nous permettent de rendre grâce à Dieu !

– Depuis des années, l’archevèque de Buenos Aires suivait de près les évènements de Medjugorje. Il y ajoutait foi et ne se privait pas de l’exprimer.

– C’est lui qui avait accueilli le père Jozo Zovko lors de sa mission en Argentine.

– C’est lui qui a accueilli le père Danko l’an dernier, lors de sa mission en Argentine. (Le père Danko est un franciscain de la paroisse de Medjugorje, bien connu des pèlerins)

– C’est lui qui a sauvé la situation au début du mois, permettant à Ivan de maintenir ses rencontres de prière à Buenos Aires.

– Une de ses premières initiatives, le lendemain de son élection, fut d’aller consacrer à Marie son Pontificat. Il se rendit à la Basilique Ste Marie Majeure dès 8 heures, apporta un bouquet de fleurs à la Vierge et pria silencieusement devant l’cône de Marie. La Gospa n’a-t-elle pas demandé à Medjugorje que nous commencions toujours notre travail par la prière et le finissions par l’action de grâce ?

– Depuis trois ans, son confesseur était un franciscain d’Herzégovine, le P. Ostojić ! Auparavant, durant 30 ans, il avait eu comme confesseur le P. Nikola Mihaljević, un jésuite lui aussi croate (décédé).

– Tous mes amis de Buenos Aires qui ont eu affaire à lui, sont enchantés de cette élection, car il a toujours pris en faveur du Christ des positions justes, avec courage, sans craindre de se faire attaquer en retour ! Il a souffert pour le Christ.

– Enfin, c’est lui qui prendra connaissance des conclusions de la Commission vaticane sur Medjugorje, lorsque le pape émérite Benoit XVI lui remettra le dossier. Prions pour que son contenu soit publié sans tarder.

 

4. Dans la Chine profonde… Deux missionnaires jésuites autrichiens, le pèreGotsch et le frère Gervasius, vécurent une expérience unique. Gervasius, qui avait accompagné le Professeur Filchner à travers le Tibet et l’Inde, raconte ce fait en 1976 :

Un jour, en Chine méridionale, il accompagnait le P. Gotsch qui se rendait chez un mourant de Kaotai. Ils traversèrent à cheval 200 km de montagnes et collines et arrivèrent chez le moribond. Trop tard, celui-ci était déjà mort. Ils reprirent la route après l’enterrement. A mi-chemin, ils rencontrèrent un jeune homme qui semblait les attendre au bord de la route et qui leur demanda de le suivre chez sa mère malade. Ils suivirent ce jeune dans un petit village à 15 km de là. Dans un logis plus que précaire, une femme se mourait. Voyant le prêtre, elle lui demanda:

– Etranger, tu me répondras la vérité si je te pose des questions ?

– Bien sûr, mère !

– Existe-t-il un Dieu en qui il y a trois personnes ? Existe-t-il une autre vie, un lieu de bonheur pour les bons, et un lieu de terreur pour les mauvais ? Est-il vrai que Dieu est venu sur cette terre pour mourir pour les hommes et leur ouvrir le lieu du bonheur ? Etranger, est-ce que c’est vrai, tout ça ?

Stupéfait, le prêtre lui répondit OUI. Mais de qui cette femme pouvait-elle avoir appris tout cela ?

La femme continua:

– Tu as l’eau avec toi, alors, lave-moi, pour que je puisse aller dans le lieu du bonheur !

Comment savait-elle que le prêtre avait sur lui de l’eau pour les baptêmes ? Son attitude décidée avait quelque chose d’enfantin mais de convaincant. Le père lui expliqua brièvement la liturgie et le sens du sacrement, puis il la baptisa.

La malade, pleine de joie, dit encore:

– Tu as aussi le pain avec toi. C’est un pain spécial parce que Dieu est dedans. Donne-moi de ce pain !

Le prêtre sortit de son sac l’hostie consacrée qu’il portait sur lui. La malade savait qu’il avait « Le Pain » ! Le prêtre lui expliqua le sens du sacrement de l’Eucharistie et la fit communier. Il lui donna aussi les derniers sacrements (la confession des péchés et l’onction des malades). Puis il lui dit:

– Jusqu’à présent, c’est toi qui as posé des questions, maintenant c’est à moi de t’en poser ! De qui as-tu appris les vérités de la foi ? Tu as rencontré des croyants catholiques ou des évangélistes ?

– Non, étranger.

– Alors tu as lu des livres chrétiens ?

– Je ne sais pas lire, étranger, et je ne savais même pas qu’il existait des livres de ce genre;

– Alors, d’où et de qui as-tu reçu cette connaissance de la foi ?

– J’ai toujours pensé que ça devrait être comme ça, et depuis 10 ans j’ai vécu de cette façon. J’ai aussi instruit mes fils de cette façon et tu peux les laver tous (les baptiser)

– Mais tu savais qu’aujourd’hui nous allions passer par ici ?

– Bien sûr ! J’ai vu un homme en songe. C’est lui qui m’a dit d’envoyer mon fils cadet sur la route et d’appeler les deux étrangers qui passeraient. Il m’a dit qu’ils allaient me « laver » pour aller dans le lieu du bonheur après la mort.

Les missionnaires furent profondément touchés. L’attitude de la femme devant la mort était si paisible qu’elle ne laissait nulle place au doute. Avant de partir, les missionnaires lui offrirent une image de saint Joseph, patron des mourants. Remplie de joie, elle s’écria:

– Mais celui-là, je le connais ! Il est venu souvent me visiter. C’est lui qui m’a dit d’envoyer mon fils sur la route pour vous appeler !

Etait-ce un songe, ou St Joseph était-il vraiment venu la visiter en personne ? Elle ne le savait pas. D’ailleurs, le savoir n’avait pas d’importance. L’important était ce que St Joseph avait enseigné à la malade. Les missionnaires apprirent plus tard que la femme était morte cette nuit-là.

(DelarevueallemandeWeiteWeltN° 1, Jan. 1976)

 

Le 19 mars, nous célèbrerons la solennité de st Joseph. Ne manquons pas de l’honorer et de lui demander beaucoup, surtout pour ceux qui ne connaissent pas encore l’amour de Dieu. Il nous étonnera toujours par sa bonté !

 

Chère Gospa, Mère de l’Eglise, tu nous as fait un magnifique cadeau avec le pape François ! Avec toi et tous les élus du Ciel, nous voulons prier pour sa protection, et veiller comme des sentinelles autour de lui, en ce temps crucial pour l’Eglise de ton Fils.

 

Sœur Emmanuel +

 

Nota bene : Cliquez www.enfantsdemedjugorje.fr c’est le nouveau site des Enfants de Medjugorje !Vous y trouvez  les messages de la Vierge, les nouvelles mensuelles de sœur Emmanuel Maillard, la liste des Saints, les Promesses du Baptême, les consécrations, de nouvelles recettes de pain de jeûne, la prière de Marie pour les malades, des témoignages, nos livres et nos CD, des actualités, etc. Vous pouvez donner vos intentions de prière et vous abonner à cette lettre mensuelle.

 

PS 1.  Du 8 au 12 juillet 2013, rassemblement international à Lourdes:Venez fêter les 40 ans de la Cté des Béatitudes avec Marie ! Témoignages, partages, offices liturgiques, enseignements, processions, écoute, adoration, veillées, consécration à la Vierge. Participation du Cal Barbarin, du Fr. Henry Donneaud o.p. et des membres de la Cté, dont sr Emmanuel qui parlera le 1er jour. Infos: Tel: 06 6092 6626 ou 04 9221 1584 lourdes.sessions@beatitudes.orghttp//lourdes.sessions.beatitudes.org

 

PS 2. Une belle initiative. Notre amie Benedetta Foà, de Milan, diplômée en psychologie clinique, organise à Medjugorje, du 1er au 5 sept, le 1er séminaire de guérison pour les femmes qui ont vécu un avortement. Le père Danko, franciscain de la paroisse, a béni cette initiative. Pour infos, voir www.benedettafoa.it ou écrire à info@benedettafoa.it

 

PS 3. Chez vous, les soirées à Medj en direct ! Tapez http://www.medjugorje.hr/fr/multimedia/live-streaming/  puis enregistrez-vous en tapant  /fr/user/sign-up/

PS  4. Vous souhaitez écrire à la Vierge ? Envoyez votre lettre à »Reine de la Paix », BP 2157, F- 06103 Nice cedex, France. Nous la confierons à un voyant.

PS 5. Cette année encore le Festival de Jeunes aura lieu du 31 juillet au 6 août. Pour info, voir http://www.medjugorjeyouthfestival.ba/

PS 6. Pèlés et retraites à Medj. avec Marie Source de Vie, BP 7, F- 83180 Six-Fours Cedex. Tél: 04940 79407- contact@msvie.com . www.msvie.com

 

PS 7.  Un lien pour passer une minute de joie avec le pape: http://youtu.be/GWJmpRGwxfU 

 

PS 8. Inscrivez-vous ! Recevez et diffusez chaque mois les ‘Nouvelles de Medjugorje’ par sr Emmanuel.
En français : gospa.fr@gmail.com  (nouveau !)

En anglais et allemand : Pray@childrenofmedjugorje.com 
En italien : info@vocepiu.it  — En espagnol : gisele.riverti@gmail.com  (nouveau !)
En croate : djeca.medjugorja@gmail.com  (nouveau !)
En portugais : medjugorjeport@yahoo.com  — En chinois : teresamedj@gmail.com

 

 

Medjugorje : Les nouvelles mensuelles de soeur Emmanuel Maillard et les derniers messages de Marie lors de son apparition à Medjugorje.

Sœur Emmanuel Maillard est membre de la Communauté des Béatitudes depuis 1976. Elle vit a Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, depuis 1989.