Accueil Nouvelles 2012 Les nouvelles de soeur Emmanuel octobre 2012

Les nouvelles de soeur Emmanuel octobre 2012

81
PARTAGER

Les Enfants de Medjugorje 2012

Autorisation est donnée de diffuser ce texte sous deux conditions :

1°) ne changer aucun motb2°) citer la source « Enfants de Medjugorje » ainsi que notre site en français: www.enfantsdemedjugorje.fr

E-mail : gospa.fr@gmail.com

 

Le 15 octobre 2012

Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie !

1. Le 2 octobre 2012, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix Bleue, en présence d’une grande foule. Après l’apparition, elle transmit le message suivant :
« Chers enfants ! Je vous appelle et je viens parmi vous car j’ai besoin de vous. J’ai besoin d’apôtres au coeur pur. Je prie, mais priez vous aussi afin que le Saint Esprit vous rende capables et vous guide, qu’il vous illumine et vous remplisse d’amour et d’humilité. Priez pour qu’il vous remplisse de grâce et de miséricorde. Alors seulement me comprendrez-vous, mes enfants. Alors seulement comprendrez-vous ma douleur pour ceux qui n’ont pas connu l’amour de Dieu. Vous pourrez alors m’aider. Vous serez mes porte-lumière de l’amour de Dieu. Vous éclairerez le chemin de ceux à qui des yeux ont été donnés mais qui ne veulent pas voir. Je désire que tous mes enfants voient mon Fils. Je désire que tous mes enfants expérimentent son Royaume. Je vous appelle à nouveau et je vous supplie de prier pour ceux que mon Fils a appelés. Je vous remercie. »
2. A Jésus par Marie ! Janet, une pèlerine irlandaise pleine de joie, nous raconta son histoire :
« Catholique depuis le berceau, j’allais tous les dimanches à la messe, mais seulement par habitude. Mon mari n’était pas catholique mais d’origine hindoue. Toutefois, nous avions décidé que nos 3 enfants seraient élevés dans la religion catholique, avec messe dominicale obligatoire, écoles catholiques, etc. Je pensais que tel était mon devoir envers eux. Mais je ne leur ai jamais parlé de Dieu, je n’ai jamais prié avec eux. En réalité, je vivais une foi extérieure et non avec le coeur. De plus, un chrétien m’avait dit que Jésus n’était pas présent dans l’hostie, que croire en la présence réelle était ridicule, et j’avais fini par douter. Durant la messe, je pensais à tout sauf à Dieu et j’attendais dans un certain ennui qu’elle se termine.
« Une amie très chère me relançait souvent: « Viens avec moi à Medjugorje ! » me disait-elle. J’ai fini par céder, un peu malgré moi. En mai 1997, nous avons formé un groupe de six amies. Dans mon esprit, je partais pour un temps sympathique d’amitié, pour profiter ensemble du soleil, de la nature, et pour échanger nos petites histoires entre amies… Cool ! Il ne me venait pas une seconde à l’esprit d’y aller pour prier.
« Les 1ers jours passèrent ainsi. La nourriture me plaisait beaucoup, l’air pur, les rayons du soleil sur ma peau… Je vivais des vacances idéales ! Le 3ème jour, notre guide irlandais nous emmena dans une vieille camionnette pourrie hors du village pour assister à une messe du père Jozo, à Siroki-Brijeg, là où 30 franciscains ont été martyrisés pendant la guerre de 40. L’église était bondée, bien que spacieuse. Tous les bancs étaient occupés, et les pèlerins s’étaient entassés en si grand nombre dans les allées qu’il était impossible de circuler. Alors je suis restée dehors pour bavarder, tout en me dorant au soleil. C’est alors que la chose la plus surprenante arriva…
« Un homme, un inconnu, vint me prendre par la main très gentiment, et il me conduisit dans l’allée centrale en fendant la foule sans aucune difficulté, comme si le passage s’ouvrait tout naturellement devant lui. Il me plaça devant les marches de l’autel, juste en face du prêtre qui allait commencer la messe. Puis soudain il disparut. J’étais la mieux placée de tous, je croyais rêver, c’était surréaliste, mais en même temps tout semblait le plus normal du monde. Je ne me souviens pas du début de la messe. Mais lorsqu’après la consécration le prêtre éleva l’hostie, celle-ci devint très grande à mes yeux, et Notre Seigneur Jésus apparut vivant dans l’hostie. Il regardait vers le haut. De ce moment-là, et durant tout le reste de mon séjour à Medjugorje, je n’ai pas cessé de pleurer. Puis ma vie changea du tout au tout.
« De retour à la maison, je pris l’habitude d’aller chaque jour à la messe. Là, je puise toutes mes forces et ma joie de vivre. Jésus est devenu ma nourriture essentielle. Mon mari hindou écouta le récit de mon témoignage avec respect, et malgré mon grand changement il ne semblait pas ébranlé. D’ailleurs, je n’ai jamais cherché à le convaincre ni à partager ma foi, d’autant qu’il me laissait libre de la pratiquer. Je priais beaucoup pour lui. Quelques années plus tard, tandis que je partais à la messe, il me dit simplement : ‘Je vais avec toi !’
Pour faire une longue histoire courte, il est maintenant baptisé catholique et nous communions à une même foi.
« Oh comme je voudrais recommencer ma vie à zéro et être avec Jésus tout au long de mes jeunes années ! Comme je regrette le temps perdu ! Mais il ne se passe pas un seul jour sans que je rende grâce à Dieu de s’être révélé à moi. Je prie maintenant pour les catholiques qui sont comme j’étais moi-même, tiède ! Que Marie touche beaucoup, beaucoup d’âmes pour les amener à Jésus vivant ! »
3. L’Année de la Foi a commencé. Quelle belle inspiration de la part de Benoît 16 ! Vu la confusion spirituelle ambiante et la soif des gens, il est urgent de retrouver les bases de notre foi.
La Gospa nous invite à « avoir une foi ferme ». Pourquoi la foi est-elle si importante ? On entend souvent dire : « Je suis croyant mais pas pratiquant ». C’est confondre la foi avec le savoir. Si je sais que Dieu existe, c’est déjà une bonne pensée, mais cela ne fait pas de moi un croyant, car les démons aussi savent que Dieu existe (voir PS2). Les satanistes savent reconnaître si une hostie est consacrée ou non. Aucun ne doute de la Présence Réelle ! Mais ils ne sont pas croyants pour autant. Dans la bible, le mot foi est Emouna (d’où vient le mot ‘Amen’). Il signifie adhésion. Si je dis « Je crois en Jésus » (ani maamin), cela signifie que j’adhère à Jésus. Lui et moi sommes indissociables. Je suis complètement connecté. Je fais corps avec lui, je suis avec lui là où il est, là où il va. J’adhère à sa Parole, je vis l’Evangile, je fais ce qu’il dit, en un mot je ne fais qu’UN avec lui. Je ne peux pas croire en Jésus et ne pas chercher à vivre l’Evangile, ce serait séparer Jésus de sa Parole… Impossible, il est la Parole Vivante !
L’invitation de Benoît 16 est une planche de salut providentielle pour nous tous, au sein de l’épreuve de foi que l’Eglise traverse en beaucoup de ses membres. Suivons les instructions inspirées du St Père et nous sortirons du relativisme qui nous mine. Nous échapperons aux vagues New Age, qui veulent nous plonger dans l’illusion de croyances à la carte, déconnectées de l’Incarnation et de la personne du Christ.
A Medjugorje, Marie nous reconnecte ! Les pèlerins expriment leur quête spirituelle, ils posent des questions fondamentales sur la foi car ils entendent toutes sortes de versions et ils sont confus. Le Catéchisme de l’Eglise Catholique n’est pas encore lu dans tous les foyers ! (Un livre indispensable pour cette année de la Foi !). Or souvent, il suffit de leur dire « La Vierge a dit… » pour qu’ils soient intimement rassurés et adoptent ce point précis de la foi de l’Eglise. Par exemple, le New Age enseigne la possibilité de réincarnation après la mort. Certains catholiques ont fini par y croire, bien que ce soit contraire à l’enseignement de l’Eglise. A Medjugorje, Marie a été claire, « La réincarnation n’existe pas, a-t-elle dit (à Vicka), car après la mort il y a l’éternité. Il est faux d’enseigner que l’on peut naître plusieurs fois sur la terre. »
Merci à notre chère Gospa de venir raffermir notre foi ! C’est avec elle que nous allons vivre cette Année de la Foi, elle qui ne cesse de nous présenter son Fils Jésus pour que nous adhérions à lui. « Car, dit-elle, sans Lui vous n’avez ni paix, ni joie, ni futur, ni vie éternelle ».
4. Je reviens d’une double mission en Espagne (9 villes visitées) et en Italie (4 villes). Quelle profonde consolation pour moi de voir tous ces coeurs accueillir si chaleureusement les messages! Beaucoup d’autres villes nous réclament, car le Ciel a préparé les cœurs, mais les ouvriers à la moisson sont trop peu nombreux. Des milliers de coeurs seraient prêts à adhérer au Christ, mais ne rencontrent jamais de témoins. Vont-ils continuer à errer dans la nuit d’un monde sans Jésus ? On demande des croyants qui témoignent !
Quand un cœur découvre le Dieu Vivant, il réalise alors la beauté immense, la splendeur du christianisme, et il se demande comment il a pu vivre avant sans cette beauté, sans cette vie divine qui transcende les limites du monde visible. Car les données de notre foi, voilà ce que le coeur humain désire le plus profondément. Existe-t-il un saint qui aurait regretté d’avoir un jour adhéré au Christ de tout son être ? (Voir PS3)
5. Le 22 octobre, nous célébrerons la fête du Bienheureux Jean Paul II. De là où il est aujourd’hui, il continue sa mission, surtout auprès des jeunes, afin qu’ils trouvent un sens à leur vie et mettent Jésus à la 1ère place. Je suis sure qu’il prépare encore de beaux miracles de conversions, de guérisons et de libérations… Ne ratons pas sa bénédiction ce jour-là !
Le 1er novembre, nous célébrerons tous les Saints. La Gospa nous invite à lire leur vie et à les prendre en exemple, alors pourquoi ne pas prendre du temps en famille ces jours-ci pour regarder un DVD ou écouter un CD sur la vie d’un saint ?
Chère Gospa, toi la ‘croyante’ par excellence, tu n’as pas eu peur de te prononcer pour ton Fils. Accorde-nous ton audace et ton humilité pour manifester Sa lumière à ceux qui n’ont pas encore le bonheur de Le connaître !
                                                                                                                    Sœur Emmanuel +

PS 1. Notre nouveau site en français ! Le site Internet des Enfants de Medjugorje, qui était en reconstruction, va commencer à fonctionner dès le 1er novembre ! Bien qu’encore incomplet, vous y trouverez déjà les messages de la Vierge, les nouvelles mensuelles de Medj, la liste des Saints, les Promesses du Baptême, les 2 consécrations, des recettes de jeûne, des témoignages, etc…
www.enfantsdemedjugorje.com
PS 2. Le P. Slavko explique : « C’est comme si l’on disait ‘Je suis fumeur mais je ne fume jamais !’ »
PS 3. A la maison, nous renouvèlerons chaque jour de cette année les Promesses du Baptême. Une idée pour votre famille… On les trouve dans les livres de messe ou sur Internet.
PS 4. Suivez les soirées à Medj en direct ! Allez sur ce lien http://www.medjugorje.hr/fr/multimedia/live-streaming/ Ensuite, enregistrez-vous en tapant sur /fr/user/sign-up/
PS 5. Vous souhaitez écrire à la Vierge ? Envoyez votre lettre à »Reine de la Paix », BP 2157, F- 06103 Nice cedex, France. Nous la transmettrons à un voyant.
PS 6. La Toussaint approche et le mois des âmes du Purgatoire. Ces CD vous éclaireront !
L’étonnant secret des âmes du Purgatoire (existe aussi en livret), Sr Em, 5€
La Divine miséricorde priée, chantée et expliquée par sr Emmanuel, 5€
Guérisons et délivrances par le jeûne, sr Emmanuel, 5€
Acquiers la paix intérieure ! Sr Emmanuel, 5€
Adore, absorbe la beauté de Dieu ! Sr Emmanuel, 5€
La paix avec soi-même, par le P. Jacques Philippe, 5€
Prier le chapelet avec Thérèse de Lisieux, Jean F Callens, 8€
Prier le chapelet avec Jean Paul II // Collectif, 9€
Prier le chapelet avec Marie qui défait les nœuds, 9€
Prier le chapelet avec Paul de Tarse //Collectif, 8€
Prier le chapelet avec Le Curé d’Ars //Collectif, 8€
– Les 20 mystères du rosaire, 4 CD médités par sr Emmanuel, 20€
– Vaincre l’épreuve à l’école de St Joseph, sr Emmanuel, 5€
– Comment se confesser ? P. Thierry de Roucy, AU00465, 5€
– La Confession (A), un remède pour l’Occident, sr Emmanuel,5€
– La Confession (B), sacrement de la paix, sr Emmanuel,5€
– Il a vaincu notre angoisse ! Sr Emmanuel,5€
CD recommandés : Maryam de Bethléem, la petite Arabe, un double CD de sr Emmanuel, 10€.
Existe aussi en livret, 108 pages, 11×17. Prix5€.
La belle histoire de Medjugorje racontée aux enfants de 7 à 97 ans. Comme une histoire d’aventures ! Prix 5€. Existe aussi en livret, 60 pages, 11×17. Prix4€.
CD et livres à commander à Maria Multimedia, Burtin, F-41600 Nouan le Fuzelier. Tél 02549 41585. Fax 02548 89773. Ajouter 5€.de port global www.mariamultimedia.com contact@mariamultimedia.com
PS 7. La Commission romaine pour Medjugorje n’a encore rien déclaré. Les divers articles publiés sur Internet à ce sujet ne sont que des suppositions. La Commission publiera le résultat de ses travaux sur le site du Vatican et ses media qui seront largement cités. En attendant, prions beaucoup pour ceux qui portent la responsabilité de ces travaux !
PS 8. Erratum pour la Suisse ! Sur la Lettre d’Info EDM 101, au milieu de la page 10, le N° de Tél en Suisse doit être +41 26 912 80 33.
PS 9. Pèlés et retraites à Medj. avec Marie Source de Vie, BP 7, F- 83180 Six-Fours Cedex. Tél: 04940 79407- contact@msvie.com . www.msvie.com
PS 10. Inscrivez-vous ! Recevez et diffusez chaque mois les ‘Nouvelles de Medjugorje’ par sr Emmanuel.
gospa.fr@gmail.com
En anglais et allemand : Pray@childrenofmedjugorje.com
En italien : info@vocepiu.it
En espagnol : gisele_riverti@gmail.com
En croate : rsilic@yahoo.com
En portugais : medjugorjeport@yahoo.com
En chinois : teresamedj@gmail.com

PARTAGER
Article précédentLettres d’information 2011
Article suivantNos CDs