Accueil Nouvelles 2010 Les nouvelles de soeur Emmanuel mai 2010

Les nouvelles de soeur Emmanuel mai 2010

97
PARTAGER

Les Enfants de Medjugorje 2009

Autorisation est donnée de diffuser ce texte sous deux conditions : 1°) ne changer aucun mot

2°) citer la source « Enfants de Medjugorje » ainsi que notre site en français: www.enfantsdemedjugorje.fr

E-mail : gospa.fr@gmail.com

 

 

 

Le 15 mai 2010

 

 

Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie !

 

 

1 –  Le 2 mai 2010, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix Bleue. A l’issue de l’apparition, elle nous transmit le message suivant :

« Chers enfants, aujourd’hui, à travers moi, votre Bon Père vous invite afin que, l’âme remplie d’amour, vous vous engagiez dans un cheminement spirituel. Chers enfants, remplissez-vous de grâce, repentez-vous de vos péchés et désirez ardemment le Bien. Désirez-le aussi ardemment au nom de ceux qui n’ont pas connu la perfection du Bien. Vous serez plus chers à Dieu. Je vous remercie. »

 

NB: Les mots croates « duhovni pohod » traduits ici par « cheminement spirituel » peuvent se traduire par « visitation spirituelle ». Il semble que la Gospa veuille nous identifier à elle dans sa démarche de Visitation, et dans les nombreuses visitations maternelles qu’elle continue de faire auprès de ses « chers enfants » ! Au groupe de prière de Jelena Vasilj, elle a dit que si nous nous abandonnons complètement à elle, les autres reconnaîtront SA voix lorsque nous parlerons. Or la voix de Marie est porteuse du Saint Esprit ! La salutation de Marie est une Pentecôte ! Cet appel à nous engager dans une « visitation spirituelle » est une très grande chose, la Gospa compte sur nous pour irradier l’Esprit Saint devant ceux que nous rencontrons…

 

 

2 –  Nous avons le Magistère ! Une pèlerine de Haïti nous a raconté un fait que l’on constate parfois et qui mérite d’être expliqué en cette année du sacerdoce. Elle alla se confesser dans une église de Paris. Au cours de la confession, elle dit au prêtre qu’elle priait souvent pour les âmes du Purgatoire. Alors le prêtre lui dit : « Mais laissez-les tranquilles ! Le Purgatoire n’existe pas ! Ne perdez pas votre temps avec ces affaires-là ! » La dame, assez heurtée par cette déclaration, lui dit humblement : « Pourtant, mon père, même pendant la messe, les prêtres prient pour ces âmes ! ». « Mais cela est un rituel ! » répondit le prêtre.

 

Cette dame nous exprima son trouble, car étant petite, ses parents l’avaient toujours habituée à prier pour la délivrance des âmes du Purgatoire. Et voilà qu’en l’espace d’une confession, tout s’écroulait pour elle ! Avait-elle mis sa foi en des chimères, avait-elle prié en vain ? Ses bons parents très croyants l’avaient-elle induite en erreur ? Tourmentée par le doute, elle nous demanda ce qu’elle devait croire.

 

Nous l’avons rassurée, lui disant d’abord que ses parents lui avaient inculqué la vraie foi de l’Eglise, et que la doctrine du Purgatoire fait partie du Magistère de l’Eglise. Aucun prêtre ne peut la nier s’il est vraiment catholique. Elle est clairement expliquée dans le Catéchisme de l’Eglise Catholique. Alors que faire lorsqu’un prêtre nous dit quelque chose qui contredit la foi catholique ? Deux points :

– D’abord respecter le prêtre et lui parler sans animosité. Ne pas le juger, car nous ne savons pas ce qu’il a appris au séminaire, et s’il n’a pas été lui-même victime d’un enseignement incomplet ou erroné. Prier en tous cas pour lui.

– Etre clair avec lui, et lui demander de simplement transmettre ce que l’Eglise dit à ce sujet, plutôt que son opinion personnelle, surtout si celle-ci contredit ou modifie la Doctrine de l’Eglise. En effet, nous allons vers le prêtre pour trouver en lui un apôtre du Christ et un membre de son Eglise, non pour entendre une opinion personnelle qui pourrait varier selon les prêtres consultés.

Ainsi, on ne commet pas le péché de juger le prêtre,on garde la paix, et on ne tombe pas non plus dans l’erreur de croire aveuglément ce qu’il nous dit s’il est lui-même en crise vis-à-vis du Magistère de l’Eglise.

 

Il en va de même pour la pastorale des jeunes et moins jeunes. Il arrive que des fiancés nous disent qu’en confession, leur curé leur dit que vivre ensemble avant de recevoir le sacrement de mariage n’est pas un problème et qu’ils peuvent recevoir l’Eucharistie et les autres sacrements. Quelle erreur ! Cela n’est que l’opinion personnelle du prêtre, et elle diffère absolument de l’enseignement de l’Eglise. C’est une grande douleur de voir tant de jeunes fourvoyés ainsi par de tels conseils, car la chasteté avant le mariage est un puissant gage de réussite de leur couple !

 

Mon propos n’est pas d’énumérer ici les difficultés rencontrées par les fidèles dans leur recherche sincère de la vérité. Mais vu la confusion croissante dans le domaine spirituel, je ne peux que recommander à tous les catholiques d’avoir chez eux le Catéchisme de l’Eglise Catholique (un des chefs d’œuvre de Jean Paul II) et de bien le lire. Ainsi, ils connaîtront la vraie foi de l’Eglise et son Magistère, ils adhéreront à l’enseignement des Apôtres, et ils seront forts devant les approximations dangereuses de ceux qui sont eux-mêmes victimes du relativisme ambiant. Un critère de discernement peut nous aider, c’est de voir si l’on cherche avant tout à plaire à Dieu plutôt qu’aux hommes. La Parole de Dieu ne se dilue pas, elle est Parole de Vie.

 

Nous aiderons nos prêtres en leur demandant l’Evangile sans mélange et le Magistère !

Nous rendons grâce à Dieu pour les prêtres qu’il nous a donnés, et d’autant plus ceux qui nous donnent la vraie foi reçue des Apôtres et qui aujourd’hui souffrent avec l’Eglise. Soutenons-les avec ferveur !

 


3 – Une vraie bonne mère !  Il arrive souvent que les mères soient les inspiratrices et les anges protecteurs des prêtres. Je connais un prêtre libanais, le père Mansour Labaky, dont l’histoire est peu banale : Lorsqu’il célébra sa première messe, sa mère lui offrit la plus belle hostie que l’on puisse imaginer. Elle était délicatement faite à la main, d’une belle couleur dorée comme les champs de blé, et énorme. Il s’exclama alors, « Maman, où as-tu trouvé une telle hostie ?! » La mère expliqua alors l’origine de cette hostie. Etant enfant, son fils avait confié à sa famille qu’il ressentait l’appel de Jésus et voulait se faire prêtre. Elle en fut très heureuse et décida de soutenir cette vocation naissante en offrant à Dieu de petits et grands sacrifices. Elle priait Dieu de faire de son fils un saint prêtre dans son Eglise.

 

Pour concrétiser son aide maternelle et spirituelle, elle prit un vase et décida d’y jeter un grain de blé à chaque fois qu’elle offrirait un sacrifice à Dieu. Peu de temps avant qu’il célèbre sa première messe, se disait-elle, je ferai moudre ces grains de blé, et avec cette farine je ferai une grande galette qui sera sa première hostie.

 

Ainsi fut fait. Lorsque le père Labaky entendit le récit de sa mère, il en fut bouleversé ! Chaque parcelle du Corps du Christ qu’il allait tenir dans ses mains de prêtre proviendrait d’une offrande de sa mère ! Et elle avait gardé ce précieux secret durant tant d’années, se sacrifiant en silence pour la vocation sacerdotale de son fils !

 

Le père Labaki a 70 ans et il s’occupe de la formation des prêtres. Ses livres sont de vraies merveilles. (See PS 5)

 

Puisse son histoire inspirer beaucoup de mamans, et susciter des vocations de « mères spirituelles » ! Ainsi se multiplieront les bons prêtres dans notre monde !

 

4 –  Année du Sacerdoce : Ce mois-ci, faisons nôtre le très bel Acte de Consécration au Cœur Immaculé de Marie que Benoît XVI a prié à Fatima le 12 mai avec les prêtres. Il suffit, pour nous les laïcs, d’ajuster quelques mots et en faire ainsi une prière d’intercession pour eux

 

“Mère Immaculée, en ce lieu de grâce, convoqués par l’amour de ton Fils Jésus, Grand et Eternel Prêtre, nous, fils dans le Fils et ses prêtres, nous nous consacrons à ton Cœur maternel, pour accomplir fidèlement la Volonté du Père.

 

“Nous sommes conscients que, sans Jésus, nous ne pouvons rien faire de bon (cf. Jn 15, 5) et que, seulement par Lui, avec Lui et en Lui, nous serons pour le monde des instruments de salut.

 

“Épouse de l’Esprit Saint, obtiens-nous l’inestimable don d’être transformés dans le Christ. Par la puissance même de l’Esprit qui, étendant sur Toi son ombre, t’a rendue Mère du Sauveur, aide-nous afin que le Christ, ton Fils, naisse aussi en nous. Que l’Église puisse ainsi être renouvelée par de saints prêtres, transfigurée par la grâce de Celui  qui fait toutes choses nouvelles.


“Mère de Miséricorde, c’est ton Fils Jésus qui nous a appelés à devenir comme Lui :
lumière du monde et sel de la terre (cf. Mt 5, 13-14). Aide-nous, par ta puissante intercession, à ne jamais trahir cette sublime vocation, à ne pas céder à nos égoïsmes, aux séductions du monde et aux suggestions du Malin…

 

(Suite en bas de page. Voir aussi le Site du Vatican, www.vatican.va  et

http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/prayers/documents/hf_ben-xvi_20100512_affidamento-fatima_fr.html

 

 

Chère Gospa, Mère des prêtres, merci pour ton regard de bonté qui nous guérit, nous élève et  nous embellit ! Viens avec nous dans nos visitations, que l’Esprit Saint jaillisse !

 

Soeur Emmanuel +

—————————————–

Suite de l’Acte de Consécration :

 

“…Préserve-nous par ta pureté, garde-nous par ton humilité et enveloppe-nous de ton amour maternel, qui se reflète en de nombreuses âmes consacrées à toi, devenues pour nous d’authentiques mères spirituelles.

“Mère de l’Église, nous, prêtres, nous voulons être des pasteurs qui ne paissent pas pour eux-mêmes, mais qui se donnent à Dieu pour leurs frères, trouvant en cela leur bonheur. Non seulement en paroles, mais par notre vie, nous voulons répéter humblement, jour après jour, notre « me voici ».

“Guidés par toi, nous voulons être des Apôtres de la Miséricorde Divine, heureux de célébrer chaque jour le Saint Sacrifice de l’Autel et d’offrir à tous ceux qui nous le demandent le Sacrement de la Réconciliation.

“Avocate et Médiatrice de la grâce, Toi qui es entièrement immergée dans l’unique médiation universelle du Christ, demande à Dieu, pour nous, un cœur complètement renouvelé,  qui aime Dieu de toutes ses forces et serve l’humanité comme toi-même tu l’as fait.

“Redis au Seigneur cette parole efficace : « ils n’ont pas de vin » (Jn 2, 3), afin que le Père et le Fils répandent sur nous, comme dans une nouvelle effusion, l’Esprit Saint.

“Plein d’émerveillement et de gratitude pour ta présence continuelle au milieu de nous, au nom de tous les prêtres, moi aussi je veux m’exclamer : “Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?” (Lc 1, 43)

“Notre Mère depuis toujours, ne te lasse pas de « nous visiter », de nous consoler, de nous soutenir. Viens à notre secours et libère-nous des dangers qui nous menacent. Par cet acte d’abandon et de consécration, nous voulons t’accueillir de façon plus profonde et radicale, pour toujours et pleinement,  dans notre existence humaine et sacerdotale.

“Que ta présence fasse refleurir le désert de nos solitudes et briller le soleil sur nos obscurités, qu’elle fasse revenir le calme après la tempête, afin que chaque homme voie le salut du Seigneur, qui a le nom et le visage de Jésus, réfléchi dans nos cœurs, pour toujours unis au tien ! Ainsi soit-il !”

 

 

PS 1 –  Pour vivre à fond avec Jésus et Marie, ces CD nous aideront:

Nouveau : Apprendre à aimer jusqu’à l’union des cœurs – Sr Em, AU01468, 5€

Nouveau : Vaincre l’épreuve à l’école de St Joseph – Sr Emm, AU01470, 5€

Nouveau : Une Famille pour guérir – Pascal Maillard, 5€

– Acquiers la paix intérieure ! Sr Emmanuel, 5€
- La Confession  (A), un remède pour l’Occident, Sr Emmanuel, 5€
- La Confession (B), sacrement de la paix, Sr Emmanuel, 5€
- Il a vaincu notre angoisse ! Sr Emmanuel, 5€

 

Prix 5 € à Maria Multimedia, BP 22, F 35750 Iffendic, France – Tél: 0299099210 – Fax: 0299099229 – contact@mariamultimedia.com – www.mariamultimedia.com – Joindre 5€ de port en France, 10€ à l’étranger.

 

 

PS 2 –  Pèlés et retraites à Medj avec Marie Source de Vie (BP 14, F 76133 St Martin du Bec), consulter www.msvie.com – contact@msvie.com – Tél: 0235302843. Soyez les mains tendues de Marie pour amener ses enfants à Medjugorje, ils vous en béniront !

 

 

PS 3 – Ecoutez le message du 25 sur répondeur 24h/24 à :

Nantes :       02 40 25 72 86        Perpignan :     04 68 87 78 09

Strasbourg : 03 88 67 88 22        La Réunion : +262 262597716

Paris :          01 39 75 03 82        Canada :        +1 514 3322140

Belgique :   042862O77              Egypte :         +202 2419 2049

 

 

PS 4 – Offrez « L’Enfant caché de Medjugorje«  17,50 € et « Le triomphe du coeur » 13,50 €, de Sr Emmanuel. Ed. Des Béatitudes – En librairie ou à Maria Multimedia (Contact en PS 2 ci-dessus) Ajouter 4,50 € de port global.

Pour les versions étrangères, voir www.childrenofmedjugorje.com ; Recherchons bons traducteurs pour le tchèque, le japonais et le slovène.

 

 

PS 5 – Livres du père Labaky : « Mon pays au passé simple, Nouvelles ».  « Kfar Sama ».  « Mon vagabond de la lune ».  « L’enfant du Liban, les chemins de nulle part ». Ed. Fayard, et Le Sarment Fayard.  Site www.editions-fayard.fr   Son dernier livre: « La paix par le Pardon » aux éditions du Sarment. Il donne le  témoignage de toute sa vie.