Accueil Nouvelles 2020 Les nouvelles de Medjugorje de décembre 2020 par soeur Emmanuel Maillard

Les nouvelles de Medjugorje de décembre 2020 par soeur Emmanuel Maillard

1940
PARTAGER
Medjugorje, 16 décembre 2020
Début de la neuvaine de Noël
 
Mes chers amis, loués soient Jésus et Marie !  
                                                                     
1. Le 25 novembre 2020, la voyante Marija Pavlovic a reçu le message mensuel : 
 
“Chers enfants ! Ceci est un temps d’amour, de chaleur, de prière et de joie. Priez, petits enfants pour que le Petit Jésus naisse dans vos cœurs. Ouvrez vos cœurs à Jésus qui se donne à chacun de vous. Dieu m’a envoyée pour être joie et espérance en ce temps, et je vous le dis : sans le Petit Jésus, vous n’avez ni la tendresse ni le sentiment du Ciel qui se cache dans le Nouveau-Né. C’est pourquoi, petits enfants, travaillez sur vous-mêmes.
 En lisant les Saintes Ecritures, vous découvrirez la naissance de Jésus et la joie, comme celle que Medjugorje a donnée à l’humanité dans les premiers jours. L’histoire sera une vérité qui se répète aussi aujourd’hui en vous et autour de vous. Travaillez à la paix et construisez-la par le sacrement de la Confession. Réconciliez-vous avec Dieu, petits enfants, et vous verrez des miracles autour de vous. Merci d’avoir répondu à mon appel.”

2. Un enfant sur l’escalier ! A l’approche de Noël, je souhaite donner ici deux petits flashs concrets sur l’Enfant Jésus, car il s’est souvent manifesté dans la vie des Saints.
 
Un jour, Ste Teresa d’Avila (PS. 2) se rendait à la chapelle de son couvent, le Carmel de l’Incarnation, et comme elle s’apprêtait à monter l’escalier, elle leva les yeux et aperçut, debout sur la dernière marche, un tout petit garçon, rayonnant de beauté. Dans sa surprise, elle étendit les bras vers lui sans rien dire. Elle se demandait comment il avait pu rentrer dans cette partie privée de la maison. Mais c’est lui, l’Enfant, qui lui demanda : « Comment t’appelles-tu ? »
 
-Je m’appelle Teresa de Jésus ! Et toi, cher petit enfant, comment t’appelles-tu ?
 
– Si toi tu es Teresa de Jésus, alors moi je suis Jésus de Teresa ! »
 

Comme ce dialogue est précieux ! Dans les mots tout simples d’un enfant, il nous révèle un aspect bouleversant du cœur de Jésus. Il désire tellement nous faire connaître bien plus que sa proximité : l’union intime de Sa personne avec la nôtre ! En effet, depuis notre Baptême, nous lui appartenons, et lui aussi nous appartient ! Ainsi, chacun de nous peut, avec bonheur, ajouter de Jésus à son prénom, comme son titre de gloire. Caroline de Jésus, Vincent de Jésus…. Cette appartenance intrinsèque donnée par le sacrement du Baptême nous donne accès de droit à tous les trésors de grâce cachés dans le Nouveau-Né, notamment la tendresse et le sentiment du Ciel, comme nous le dit la Vierge. Et quelle puissance de guérison nous est offerte avec la tendresse divine et ce sentiment du Ciel aujourd’hui ! Qui ne désire pas ce trésor inestimable, si rare, et pourtant à la portée de tous !?
 
Petit Enfant Jésus Nouveau-Né, en ce Noël, viens à moi sur l’escalier de ma vie trop haut pour moi, et permets-moi de te prendre dans mes bras, car tu m’appartiens, et moi aussi je t’appartiens !
 
3. Il a frôlé la mort ! Notre ami italien Davide Saccani, agent de voyage et fidèle de Medjugorje, a vu la mort en face cet été. Son témoignage vient illustrer les paroles de Jésus confiées à Don Dolindo de Naples, 
(Voir mes Nouvelles de novembre cliquez ICI). 
 
« Le 13 août 2020 j’ai été terrassé par un grave AVC. Mais grâce à la réaction rapide de mes proches, j’ai été aussitôt transporté à l’hôpital. Puis, vu la gravité de la situation, on m’a transféré d’urgence dans un centre spécialisé en AVC, à 25 km de chez moi. 
 
« Mes conditions étaient très mauvaises, mais j’étais tout à fait conscient. Après consultation, et après avoir informé ma femme des risques d’une opération, les médecins ont décidé d’intervenir en urgence. Même si j’étais conscient, j’avais perdu l’usage de la parole et il m’était impossible de m’exprimer. Arrivé au bloc opératoire, je me suis assis sur la table d’opération, j’ai levé les mains pour attirer l’attention et j’ai invité les personnes présentes à faire un signe de Croix avec moi (ce qui les a peut-être mises un peu mal à l’aise). Puisque je n’arrivais pas à parler, dans mon cœur et de toutes mes forces, j’ai dit au Seigneur: “C’est à toi d’y penser, j’ai confiance en toi !”
« A partir de ce moment-là, tout a miraculeusement changé: j’ai été envahi d’une paix indescriptible. Cette paix m’a accompagné tous les jours de ma thérapie intensive et elle ne m’a pas quitté !
A l’époque, je ne connaissais pas Don Dolindo et encore moins son fameux acte d’abandon. Le découvrir m’a bouleversé. Maintenant, je suis convaincu que s’abandonner au Seigneur dans la difficulté est l’unique remède contre la peur, l’angoisse, la douleur, et surtout la solitude. Le Seigneur ne se contente pas de soulager notre souffrance en une période difficile, mais il se sert de notre ‘croix’ pour nous faire sentir sa Présence. Je suis témoin du don extraordinaire qu’est cette prière de confiance, ‘Jésus, je m’abandonne à toi, c’est à toi d’y penser’, puisque je l’ai expérimenté. Je crois que tout le monde peut la vivre, c’est pourquoi je désirais la partager avec vous ! »
 
4. Sainte Edith Stein, une des 6 co-patronnes de l’Europe, affectionnait beaucoup l’Enfant Jésus et le mystère de l’Incarnation. Déjà ses racines juives lui avaient donné un grand sens de Dieu, le Dieu Vivant et vrai. Devenue catholique, fascinée par la personne de Jésus, particulièrement dans la petitesse de son enfance, elle se consacra totalement à Lui dans le Carmel de l’Enfant Jésus de Prague, à Cologne.
 
 
Avant son entrée au Carmel, un soir de Noël, elle assista à la messe de minuit. Après la messe, l’église se vida, toutes lumières s’éteignirent, et la dernière porte fut fermée. Personne n’avait remarqué la présence silencieuse d’une femme en prière. Le lendemain matin, lorsque la sacristine ouvrit l’église, elle n’en crut pas ses yeux : Edith se tenait là, devant la crèche, dans la même position que la veille. La sacristine voulut s’excuser de l’avoir enfermée toute la nuit et lui demanda si elle n’était pas fatiguée. Mais Edith répondit : « Comment peut- on être fatigué dans la nuit où Dieu s’est fait homme ?! »
 
Arrêtée par la Gestapo comme tant de juifs, Edith fut déportée d’abord dans le camp de Westernburg, puis transférée à Auschwitz. Dans l’un de ces horribles ‘trains de la mort’ qui devait l’emmener dans l’enfer d’Auschwitz comme vers sa dernière station, elle réussit à faire passer un petit billet à sa communauté pour les rassurer sur son sort, disant :
 « Le bien-aimé Enfant Jésus est aussi ici, au milieu de nous ! » (“Das liebe Jesuskind ist auch hier mitten unter uns.»
 
L’Enfant Jésus au milieu de ces condamnés à une mort atroce ? Oui…. Il n’avait pas lâché Edith qui l’avait vénéré avec tant d’amour durant des années ;  en effet, l’Enfant Dieu lui avait communiqué une paix qui n’appartient pas à ce monde, cette paix divine dont parle Jésus dans l’Evangile, que lui seul nous donne, et que le monde ne peut pas nous donner. Cette paix-là, rien ni personne ne peut nous la ravir, ni même tous les Auschwitz du monde d’aujourd’hui, car Jésus en personne la dépose dans nos cœurs, au moment de la prière. 
Certes, il ne s’agit pas de mépriser certaines tranquillités et sécurités que le monde peut parfois nous procurer, mais elles sont passagères comme la fleur des champs ! Au moment du grand passage, qu’en reste-t-il ? Le Prince de la Paix, lui, né à Bethléem dans une mangeoire d’animaux par un froid glacial, voilà Celui qui nous offre Sa paix, celle qui comble le cœur, qui nous ravit déjà sur cette terre et qui fait le bonheur éternel des élus dans l’autre monde.
 
 
En ce Noël 2020, ô Enfant-Jésus, viens réchauffer et encourager nos pauvres cœurs inquiets ! Viens nous guérir des blessures de la peur et du manque d’amour ! Fais de nous des porteurs de paix dans ce monde sans paix, qui cherche la paix là où elle se perd. Ta maman nous dit : «Travaillez à la paix et construisez-la par le sacrement de la Confession. » Alors Toi, Enfant Jésus, viens travailler avec nous à la paix ! Viens la construire avec nous à travers nos démarches de pardon et dans ton Sacrement de la  Réconciliation ! Que tout le mal qui est en nous et autour de nous s’écrase contre ton innocence !
Comme Teresa d’Avila, comme Edith Stein et tant de saints, je veux à mon tour te découvrir, jouer avec toi, te serrer contre mon cœur, vivre constamment avec toi, accomplir tes désirs et te laisser me transformer jour après jour ! Avec toi, petit Roi de Gloire, je veux m’emparer du Royaume des Cieux qui appartient aux enfants et à ceux qui leur ressemblent !
 
5. Un cadeau du père Slavko ? Du 15 au 24 novembre, la paroisse a prié une neuvaine au père Slavko Barbaric à l’occasion du 20ème anniversaire de son départ vers le Père. Une femme italienne qui habite Medj a confié son papa à son intercession, car il déclinait et souffrait beaucoup à la suite d’un AVC. Elle-même avait une tumeur maligne au sein, mais c’est la guérison de son père qu’elle demandait. A la fin de la neuvaine, sa tumeur avait disparu, au grand étonnement de son médecin, et son père a bien remonté la pente ! Tous deux se portent bien maintenant. Vive le secours des saints !
 

6. Nouveauté ! 
« Le combat spirituel, voie express pour l’union à Dieu »
Dans ce livre, j’ai essayé de répondre à la demande de beaucoup : comment résister à Satan et garder le cap de la prière au milieu de tant de confusion spirituelle. « Ce n’est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter mais… contre les esprits du mal. » (Ep 6,12) Voici un outil de poche pour vous aider à prier et à marcher paisiblement au milieu des flammes !
Ce livre est disponible aux Editions des Béatitudes pour 5 € (voir PS 6) 
7. Ne manquez pas ces nouvelles vidéos sur youtube !

Litanies de l’Immaculée Conception

 
“L’enfant Jésus te cherche !”
 

« Le chapelet de Fatima avec l’Ange du Portugal », 
nouveau chapelet de Consolation-Réparation
– L’explication par Sr Emmanuel : https://youtu.be/S_nzPYopGYA
– Le chapelet récité : https://youtu.be/7EM2_DBG8Qk

« Une immense joie t’attend ! » 
Ce n’est pas le moment de la mépriser !

“La prière qui obtient tout”
Essayez-la, suivez le parcours pour la rejoindre ! Le bestseller.

 
« Prions les Mystères Lumineux », avec le père Alexis Wiehe (qui fait une courte méditation), et moi (qui exprime vos intentions). 

« Prions le Saint Esprit, offrons-lui ses litanies ! » 
Bientôt, les litanies au Cœur Immaculé de Marie…   

” Litanies du Sacré Cœur de Jésus”

 « A – L’Eglise au tombeau » Ne pas s’effrayer des persécutions croissantes dont l’Epouse du Christ est victime.  

« B – L’Eglise de la Lumière » La victoire de l’Eglise prophétisée par la Parole de Dieu et les mystiques.

« Je vous soulagerai ! » Une grande espérance jaillit au sein des moments les plus difficiles.

 

« Le chapelet des Mystères Douloureux » Pour nous aider à prier quand on est seul ou dans la sécheresse. 
 
8. Notre prochain direct sera le 26 décembre à 21 h
Le direct du 26 novembre est retransmis sur 
Le commentaire seul est sur 
 
Chère Gospa, Mère de l’Emmanuel, fais que ce Noël soit le plus joyeux de tous les Noëls ! Que nos familles reçoivent de toi le plus précieux de tes trésors, ton Enfant Dieu, en ce Jour de la Joie ! Qu’il demeure en nous et avec nous, car il n’est plus question de vivre sans notre Sauveur !
Sœur Emmanuel + (Cté des Béatitudes) 
PS 1. Renouvelez votre prière, découvrez de nouvelles litanies et priez-les en ligne ! Vous en trouverez plusieurs sur notre chaîne youtube :

PS 2.  Teresa d’Avila (1515-1582), fut la grande réformatrice de l’Ordre du Carmel et fut déclarée Docteur de l’Eglise. Elle fut la première à avoir reçu ce titre.  

PS 3. Des voix qui consolent, encouragent et donnent la vie :
Ecoutez le père Jacques Philippe sur  
Ecoutez Jo Croissant sur 
Ecoutez Daniel-Ange sur zoom du 20 décembre à 16h 
Ecoutez les intervenants du Parcours de l’Avent, 3 min/ jour jusqu’au 25 déc. 
 
PS 4.  Le nouvel évêque de Mostar, Mgr Petar Palic est venu à Medjugorje le 8 décembre pour y célébrer la messe de l’Immaculée Conception dans l’église pleine à craquer. La messe fut suivie d’un repas très fraternel avec Mgr. Hoser et les Franciscains, pour la joie de tous ! 
 

PS 5. Le merveilleux film ”

Terre de Marie”

de Juan Manuel Cotelo. en e-cinéma jusqu’au 20 décembre. 

https://ecinema.lefilmchretien.fr/billetterie/terre-de-marie/

PS 6. « Le combat spirituel, voie express pour l’union à Dieu » 
PS 7. Suivez le programme du soir à Medjugorje ! 
Le programme du soir de la paroisse a adopté son horaire d’hiver : le chapelet à 17h, messe internationale à 18h, prière de guérison et 3ème chapelet à 19h. Les mardi, jeudi et samedi, adoration du St Sacrement tout de suite après la messe, donc à 19h, et le vendredi soir, vénération de la Croix à 19h. 
La traduction en français se trouve sur 93.3 FM
 
PS 8. « Délivrances et guérisons par le jeûne », par sr Emmanuel. 
Et « Le Rosaire, un voyage qui te change la vie ! » 
« Scandaleuse Miséricorde » 
Aux Editions des Béatitudes, www.editionsbeatitudes.fr  Tél : 02 54 88 21 18, et en librairie. servicecommercial@editions-beatitudes.fr 
 
PS9. Regardez nos présentations YouTube, nos vidéos classées par rubriques :
– Vidéos les plus populaires – Directs du 3 – Vidéos de 10 mn – Prier ensemble – IMEDJ – le pèlerinage VIRTUEL à Medjugorje au complet – Les Playlists – Conférences/enseignements – Abonnement à d’autres chaînes…

Visionnez les vidéos des “petits conseils spirituels de sr Emmanuel” de 10′ sur:
 
PS10. Vivez un pèlerinage virtuel ! Vous ne pouvez pas venir à Medjugorje ? Medjugorje vient à vous ! Sur www.IMedj.net recevez les grâces particulières de 11 lieux importants de Medjugorje !
 
PS11. Chez vous, priez le chapelet sur la Colline des Apparitions avec sr Emmanuel !Elle vous attend sur notre site, 
PS 12. Ecrivez à la Vierge Marie ! “Reine de la Paix”, BP 2157, F- 06103 Nice cedex, France. Votre lettre sera remise à un voyant et Marie vous répondra dans la prière. Donnez de la joie à son Cœur !
 
PS 13. Regardez notre page Facebook : 
PS14. Inscrivez-vous pour recevoir les ‘Nouvelles mensuelles de Medj’ par sr Emmanuel
En français, gospa.fr@gmail.com – 
Anglais et allemand, commentscom@childrenofmedjugorje.com – 
Italien, gospa.italia@gmail.com – 
Espagnol, gospa.espanol@gmail.com – 
Flamand, gclaes@scarlet.be – 
Chinois, ch.gospa@gmail.com– 
NOUVEAU : Thaïlandais, th.gospa@gmail.com

Vous ne recevez plus ces nouvelles? 
Vérifiez dans votre Spam !