Accueil Nouvelles 2023 Les nouvelles de Medjugorje décembre 2023 par soeur Emmanuel Maillard

Les nouvelles de Medjugorje décembre 2023 par soeur Emmanuel Maillard

6195
PARTAGER

Medjugorje, le 14 décembre 2023

Chers amis, loués soient Jésus et Marie !   

 

1. Le 25 novembre 2023, la voyante Marija a reçu le message mensuel : 

« Chers enfants ! Que ce temps soit tissé de prière pour la paix et de bonnes œuvres, afin que la joie de l’attente du Roi de la Paix se fasse sentir dans vos cœurs, dans vos familles et dans ce monde qui n’a pas d’espérance. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

2. Les enfants savent ! Un prêtre italien, à la fois curé de paroisse et exorciste, m’a raconté qu’une femme lui a demandé de bénir l’enfant qu’elle portait dans son sein (PS1). Il fut très heureux de cette demande car, bien qu’une telle bénédiction soit source de grandes grâces, peu de mères pensent à la demander. Tout en prononçant la bénédiction, le prêtre posa sa main sur le ventre de cette femme, et aussitôt l’enfant se mit à sauter avec force, venant heurter la main du prêtre, comme s’il voulait la rejoindre et capter avec avidité toute la bénédiction qu’il recevait alors.

 

Le magistère de l’Eglise affirme que dès sa conception dans le sein maternel, l’enfant reçoit son âme de la part du Créateur. C’est vraiment une nouvelle création, si belle qu’elle fait l’admiration des Anges ! Mais autant le corps de cet enfant est minuscule, autant son âme est déjà totalement présente ! Cette âme, nouvellement sortie des mains du Créateur, est dotée d’une grande sensibilité aux choses divines et, en particulier, d’une profonde « conscience d’amour ». Bien sûr, l’enfant n’a pas encore de cerveau ni l’usage de la raison pour comprendre comme il le fera plus tard, mais il a des « antennes spirituelles » qui lui permettent de percevoir avec acuité certaines réalités. Par exemple quel type d’accueil sa maman lui réserve. Est-elle contente de donner le jour à un enfant, ou est-elle mécontente de cette grossesse ? Les conséquences seront bien différentes pour l’avenir de l’enfant !

 

Dans le cas qui nous occupe, je crois que l’enfant, grâce à sa profonde conscience d’amour, a perçu l’approche de la grâce offerte par la bénédiction divine à travers le prêtre, si bien que sa maman en a été bouleversée. Le prêtre m’a confié qu’il avait vécu plusieurs fois cette expérience.

3. Je me trouvais un jour à l’île Maurice pour une mission. Une personne m’invita à parler aux employés de son entreprise, où travaillaient des gens de diverses religions, chrétiens, musulmans, bouddhistes, hindous, etc. Ils vivaient en bonne harmonie. Après avoir partagé quelques messages essentiels de la Vierge, le directeur de son entreprise me demanda de prier pour tous les employés qui désiraient une prière. Presque tous ont voulu rester. Après la prière, une femme s’avança vers moi et me demanda de prier la Vierge Marie de Medjugorje pour l’enfant qu’elle portait en elle. Cette femme était musulmane. J’ai donc prié pour elle, pour son enfant et pour une heureuse naissance. 

 

Elle prit alors ma main et la posa sur son ventre. Aussitôt, la même chose se produisit. L’enfant se mit à battre sa tête contre ma main avec force… Sa maman le sentait aussi bien que moi ! Cette expérience fut pour elle un grand cadeau du Ciel et une occasion merveilleuse de se réjouir pour la vie de cet enfant.

4. Jésus caché en Marie. En ces jours qui précèdent Noël, je ne peux m’empêcher d’imaginer l’Enfant Jésus dans le sein de sa Mère. Que vivait-il ? Que ressentait-il ? Bien sûr, cela reste son secret. Mais habiter dans le sein de Marie, la toute pure, la toute aimante, la toute remplie du Saint-Esprit, n’est-ce pas vivre le Paradis sur terre ? Jésus n’a jamais été autant en sécurité que dans le sein de Marie, tout comme le Fils divin l’est dans le sein du Père ! 

Durant sa croissance physique dans le sein maternel, l’enfant « pompe » du sang de sa mère tout ce dont il a besoin pour se former. Doucement mais sûrement, il pompe les éléments qui lui sont nécessaires, sans se demander si sa mère est fatiguée ou malade. Pour lui, c’est vital. Il va prendre du sang de sa mère les minéraux, les vitamines, l’oxygène, les protéines, glucides, lipides, lactose, Omega, etc. La nature est bien faite !

Mais ce que l’enfant va prendre de sa mère va beaucoup plus loin que tous ces éléments physiques. Mystérieusement, grâce à sa conscience d’amour, il va vibrer avec elle et ressentir ce qui se passe dans son cœur et dans son esprit. Si les mères savaient le bien qu’elles peuvent faire à leur enfant à naître… ! 

Et Marie, comment vivait-elle l’attente de son Enfant, caché en elle comme dans le plus beau tabernacle du monde ? Elle donnait tout d’elle-même et ne cessait de prier, toute recueillie devant le mystère divin qu’elle portait. Dès la conception de Jésus, elle a commencé un dialogue avec lui, dialogue qui ne finira jamais et qui s’est épanoui dans l’éternité. Le Magnificat en témoigne, chanté chez Elisabeth à peine quelques jours après l’Annonciation. (PS 2)

Et nous, ses enfants que Jésus lui a donnés à la croix ? Quelle est notre part avec la maternité de la Vierge, nous qui sommes nés d’une mère qui avait ses qualités et ses défauts, ses tendresses et ses manques de tendresse ? Un message nous éclaire et nous ravit, lorsque Marie dit à Medjugorje : « Cher enfants, j’aime chacun de vous autant que j’aime mon Fils Jésus ! » Et aussi : « Chers enfants, comme j’ai porté l’Enfant Jésus dans mon sein, ainsi je veux porter chacun de vous sur le chemin du salut. » (25/03/1990)

Dans une de ses homélies, saint Bernard de Clairvaux développe cette belle pensée que, lorsque nous sommes sur terre, nous ne sommes pas encore nés. Nous naissons lorsque nous entrons au Ciel. Sur la terre, nous sommes portés dans le sein de Marie.

Si une simple mère a une telle influence sur l’enfant qu’elle porte, comment imaginer ce que nous donne notre Mère Céleste lorsque nous choisissons de nous consacrer à elle, c’est-à-dire de lui appartenir entièrement et de vivre en elle ? Marie met à notre disposition tout ce qu’elle a ! Sa bonté, sa bienveillance, sa beauté, sa paix, son amour, sa tendresse, sa force, son courage, sa lumière, sa pureté, jusqu’à son intimité avec le Père dans laquelle elle nous introduit… St Louis Marie de Montfort déclarait :

« Oh ! Comme on est heureux quand on a tout donné à Marie… On est tout à Marie et Marie est tout à nous ! » (§ 179 de La vraie dévotion à la Sainte Vierge).

Et la Petite Thérèse : « Le trésor de la mère appartient à l’enfant. » 

Vivre en Marie, c’est être nourri et protégé, car alors nous échappons au regard de l’ennemi et de ses attaques sataniques, il ne peut pas nous détruire.

5. Comment vivre en Marie aujourd’hui, dans cette société qui a choisi la mort ? Ses messages, durant 42 ans, nous l’enseignent. Il convient d’abord de le lui demander), tout simplement : « Marie, fais que je vive dans ton sein maternel, caché en toi ! » Puis posons-nous souvent cette question : « En ce moment, que ferait la Vierge à ma place ? Que dirait-elle à cette personne ? Comment puis-je lui faire plaisir ? » Petit à petit, avec toute notre bonne volonté, nous nous ajusterons à son esprit et à son cœur de Mère, et cela lui permettra de nous guider en tout et d’incliner notre volonté vers le plan de Dieu pour nous, unique pour chacun. Il se créera alors entre elle et nous une magnifique intimité et nous traverserons les obstacles de cette vie avec sérénité. Nous avancerons main dans la main avec elle, sans bruit, mais sûrement, forts de son pouvoir d’intercession en notre faveur.

Elle nous invitera dans l’étreinte de son Fils Jésus, ce qui est le but premier de ses venues à Medjugorje. Nous sommes tous invités ! « Vous êtes tous mes enfants ! » nous dit-elle ! 

6. Qui connaît le frère Mihai (Michel) Neamtu, de Roumanie ? (1924-2000).

Je l’ai rencontré chez lui en 1999. C’était un prophète puissant, doué d’une grande intimité avec Jésus, Marie, les saints et les anges du Ciel, avec lesquels il conversait souvent. Comme Ste Hildegarde, il avait reçu une connaissance infuse des plantes et de leurs vertus thérapeutiques. Sa cause de béatification est déjà introduite à Rome (PS3). Avant la fête de Noël, je souhaite citer de lui une parole qui m’a beaucoup touchée et qui pourra nous réjouir.

Un jour, avec le père Gherasim, le frère Mihai se rendait à la messe dans un village voisin, pour se confesser, assister à la messe et communier. Sur le chemin, ils rencontrent Moïse et Elie, ceux-là même qui sont apparus avec Jésus le jour de la Transfiguration.

Arrivés devant l’église, Fr. Mihai et P. Gherasim veulent entrer les premiers. Mais Moïse et Elie les arrêtent et leur disent : « Non, vous devez entrer après nous, parce que nous, dans le Ciel, nous sommes plus grands que vous. » 

Après avoir participé à la messe, s’être confessés et avoir communié, au moment de franchir le seuil de l’église, Frère Mihai et père Gherasim laissent donc passer Moïse et Elie devant eux. Mais Moïse et Elie s’y opposent, disant :« Non, cette fois-ci, c’est à vous de passer devant nous, parce que maintenant vous êtes aussi purs et saints que Jésus l’est en ce moment dans le Ciel. » Et frère Mihai, dans son grand amour envers Jésus, a souligné avec force : « Quiconque se confesse et communie est aussi pur et saint que Jésus l’est dans le Ciel à ce moment-là. »

Après cet évènement, Fr. Mihai exhortait ses fils spirituels à raconter cet évènement à tout le monde, tant il est important de le savoir.

Cette parole m’a autant étonnée que bouleversée. Comment, après ma Confession et ma Communion, pourrais-je être aussi pure et sainte que Jésus est pur et saint dans le ciel ? J’ai questionné plusieurs prêtres et tous sont unanimes ; CEST VRAI sur le plan théologique ! En effet, lorsque nous communions, (bien sûr en état de grâce et sans attachement délibéré au péché), Jésus nous transforme en Lui-même et on est comme Lui parce qu’il nous divinise. 

Alors que nous nous préparons à recevoir l’Enfant-Dieu dans notre cœur à Noël, comment ne pas désirer faire une bonne et sincère confession, puis faire une communion fervente ? Comment ne pas désirer vivre cette divine pureté de cœur qui fera les délices de l’Enfant-Jésus en nous, et la joie de sa Mère ?

7. Notre prochain direct sera le 26 décembre à 21h. 

Le commentaire du 26 novembre est retransmis sur

Le direct complet :

https://www.youtube.com/watch?v=qrNXLJnaL9A

Le commentaire seul : 

https://www.youtube.com/watch?v=Xc8VAkzfBu4

Message de Marie du 25 novembre 2023 :

https://www.youtube.com/shorts/9gGfwxY1A3M

Et puis quelques nouveautés : les « shorts »

https://www.youtube.com/@enfantsdemedjugorjeemmanue9016/shorts

8. A ne pas rater, la version audio que je fais de mes Nouvelles mensuelles. Que se réjouissent les mal-voyants et tous ceux qui préfèrent écouter plutôt que lire ! Pour le français, elle se trouve sur

https://www.youtube.com/playlist?list=PLfiDVjNunGOgvtvdHfaTaN4m45RGpBQE1

9. Catéchèses en ligne, version audio.

Découvrez la liste complète de nos catéchèses que vous pourrez écouter en cliquant sur ce lien :

https://open.spotify.com/show/01uzkf9S8CpOznURUnFIGG?si=BNXpH3Q5THOBO6iYOYmOoA&nd=1  

(il n’est pas nécessaire d’avoir Spotify)

10. Regardez nos vidéos !

  • Neuvaine à l’Enfant Jésus Par Soeur Emmanuel de Medjugorje

Chère Gospa, les trésors que tu nous destines sont au-delà de ce que nous imaginons ! Aide-nous à bien saisir ce temps de grâce et à vivre ce Noël avec toi, comme le plus beau des Noëls, car tu es là avec nous, Jésus est là, Joseph est là, tous les trois bien réels… Heureux d’être ensemble sous le regard du Père qui nous donne son Fils !

Soeur Emmanuel, Cté des Béatitudes

PS1. Bénédiction très recommandée pour les enfants dans le sein de leur mère :

« Dieu, auteur de toute vie, nous te demandons de bénir cet enfant à naître ; accorde-lui ta constante protection et une heureuse naissance comme signe de notre renaissance un jour, afin de jouir de la vie éternelle au ciel. »

PS2. « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur… »

PS3. Sur ces 2 sites (en roumain), se trouvent des détails sur la vie et sur la cause de béatification du Frère Mihai Neamțu OSBM, moine basilien.

https://aegc.ro/cauza_de_beatificare_a_fratelui_mihai_neamtuhttps://aegc.ro/cauza_de_beatificare_a_fratelui_mihai_nea

https://www.catholica.ro/2023/06/24/23-de-ani-de-ani-de-la-trecerea-la-domnul-a-slujitorului-lui-dumnezeu-mihai-neamtu-osbm/

PS4. Ne manquez pas ces beaux livres, aux EdB. 

« La fécondité de nos Oui » par Sr Anne de Jésus.  OUI… un petit mot de trois lettres, mais qui en dit long sur les dispositions de notre cœur vis-à-vis de Dieu. Un ouvrage simple et pédagogique qui nous rappelle qu’un véritable oui vaut de l’or : précieux, rare, durable et affiné par le feu. Prix : 11€.

Lien : https://www.editions-beatitudes.com/catalogue/spiritualite/la-fecondite-de-nos-oui/

Vidéo de Sr Anne de Jésus : https://www.youtube.com/watch?v=SZIjuPJqjrU&t=2s

« La crèche et les santons » par Juliette Levivier. Depuis 800 ans, dans sa simplicité, aux petits comme aux grands, la crèche délivre discrètement son message… Prix, 19,50 €.

et « Santons en chœur » par le même auteur. Chaque santon a quelque chose à nous apprendre, chacun a sa façon de vivre et de prier, son chemin de sainteté, chacun vit sa foi selon la grâce qui lui est donnée. Prix,19,50 €.

Lien: https://www.editions-beatitudes.com/catalogue/spiritualite/santons-en-choeur/

PS5. Ste Faustine écrit : « Pendant la Messe de minuit, j’ai vu l’enfant Jésus qans l’Hostie et mon esprit s’est abimé en Lui. C’est un petit Enfant, mais sa Majesté submergeait mon âme. J’ai pénétré ce mystère très profondément : ce grand abaissement de Dieu et Son inconcevable anéantissement. Ce sentiment resta vivant dans mon âme pendant la durée des fêtes. (Petit Journal, §182)

Ste Faustine durant la Messe de Minuit : « Pendant l’Offertoire, j’ai vu Jésus sur l’autel, d’une beauté incomparable. Cet Enfant ne cessait de regarder tout le monde, tendant Ses petites mains. Pendant l’Élévation, l’Enfant ne regardait plus la chapelle, mais vers le ciel. Après l’Élévation, Il nous regarda de nouveau, mais cela dura peu car, comme d’habitude, Il fut rompu par le prêtre et mangé. (Petit Journal, §346)

PS 5. Restez branchés !

Site internet : www.enfantsdemedjugorje.fr

Facebook : www.facebook.com/EnfantsdeMedjugorje?locale=fr_FR

Instagram : www.instagram.com/enfants_de_medjugorje/

TikTok : www.tiktok.com/@soeuremmanuel.medjugorje

Twitter : @EnfantsdeMedj

Spotify: https://open.spotify.com/show/01uzkf9S8CpOznURUnFIGG 

PS 6. Bonne nouvelle de la part des Editions des Béatitudes pour vous faciliter la vie : ils ont créé un espace spécial pour commander mes livres, CD et DVD . Vous avez tout sur ce lien : 

https://librairiedesbeatitudes.com/?view=selection&lang=fr_FR&selection_id=11

PS 7. Trop seul pour votre chapelet quotidien ? 

Le Rosaire non-stop ! 

Une pure merveille qui vous permet de vous connecter à toute heure du jour et de la nuit et nous rejoindre dans la prière du chapelet.

Vous y trouvez les 20 mystères en boucle.

https://www.youtube.com/watch?v=pCfLYsjmRAU

PS 8. Rejoignez « La France prie » ! Cette magnifique initiative de certains laïcs catholiques invite les fidèles à promouvoir et multiplier la prière du chapelet. Elle a déjà occasionné plus de 2200 chapelets en public dans toute la France ! 

Canal Telegram https://t.me/lafranceprie

PS 9. Suivez le programme du soir à Medjugorje ! 

https://www.youtube.com/channel/UCD3xbz4MyWIFL4LmGMmx7aQ

PS 10. Regardez nos présentations YouTube, nos vidéos classées par rubriques :

– Vidéos les plus populaires – Directs du 26 – Vidéos de 10 mn – Prier ensemble – Les Playlists – Conférences/enseignements – Abonnement à d’autres chaînes…

https://www.youtube.com/channel/UCj0N4Onr3OLP3ATJt0QbAoA

Visionnez les vidéos des « petits conseils spirituels de sr Emmanuel » de 10′ sur:

https://www.youtube.com/playlist?list=PLfiDVjNunGOiR0KBoyKirAToCwttny2u3

 

PS 11. « Jésus aujourd’hui ». Voici une excellente nourriture quotidienne pour croître dans l’amour du Christ !

Sur le site de Marie de Nazareth, vous trouverez l’évangile du jour avec un commentaire très intéressant à « Jésus aujourd’hui ».

https://www.mariedenazareth.com/toutes-nos-actions/#newsletters

lettre@mariedenazareth.com

PS 12. « Ce Que Dit Marie à Medjugorje »

Vous n’avez pas le temps de vous arrêter, et pourtant vous surfez à la recherche d’un mot qui peut vous toucher ? 

Vidéos de 2 ou 3 minutes : Cliquez ICI

PS 13. Vivez un pèlerinage virtuel ! Vous ne pouvez pas venir à Medjugorje ? Medjugorje vient à vous ! Sur www.IMedj.net recevez les grâces particulières de 11 lieux importants de Medjugorje !

PS 14. Ecrivez à la Vierge Marie ! « Reine de la Paix », BP 2157, F- 06103 Nice cedex, France. Votre lettre sera remise à un voyant et Marie vous répondra dans la prière. Donnez de la joie à son Cœur !

PS 15. Inscrivez-vous pour recevoir les ‘Nouvelles mensuelles de Medj’ par sr Emmanuel

En français, gospa.fr@gmail.com

Anglais et allemand, sr.emmanuelmaillard@gmail.com

Italien, gospa.italia@gmail.com

Espagnol, gospa.espanol@gmail.com 

Flamand, gclaes@scarlet.be

Croate, djeca.medjugorja@gmail.com

Portugais, medjugorje.portugal@gmail.com

Chinois, mozhugeye@gmail.com (version originale)

Arabe, friendsofmary@live.com

Thaïlandais, th.gospa@gmail.com