Accueil Nouvelles 2018 Nouvelles de Medjugorje par soeur Emmanuel décembre 2018

Nouvelles de Medjugorje par soeur Emmanuel décembre 2018

1427
PARTAGER

Les Enfants de Medjugorje 2018

Autorisation est donnée de diffuser ce texte sous deux conditions : 

1°) ne changer aucun mot

2°) citer la source “Enfants de Medjugorje” ainsi que notre site en français:

E-mail :

 

Medjugorje, le 20 décembre 2018
 
Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie ! 
                                                                     
 1. Le 2 décembre 2018, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix bleue, entourée d’un groupe moins important de personnes. Après l’apparition, elle transmit ce message : 
 
 « Chers enfants, quand vous venez à moi comme à une mère, avec un cœur pur et ouvert, sachez que je vous écoute et vous encourage, je vous console et, par-dessus tout, j’intercède pour vous auprès de mon Fils. Je sais que vous désirez avoir une foi ferme et la montrer de façon juste. Ce que mon Fils attend de vous, c’est une foi sincère, solide et profonde – alors elle est bonne, quelle que soit la façon dont vous la montrez. La foi est un merveilleux mystère qui se garde dans le cœur. Elle est entre le Père Céleste et ses enfants. Elle se reconnaît à ses fruits et à l’amour qu’elle a envers toutes les créatures de Dieu. 
Apôtres de mon amour, mes enfants, ayez confiance en mon Fils ! Aidez tous mes enfants à connaître son amour ! Vous êtes mon espérance, vous qui vous efforcez d’aimer mon Fils avec sincérité. Au nom de l’amour et pour votre salut, par la volonté du Père Céleste et de mon Fils, je suis ici parmi vous. Apôtres de mon amour, que par la prière et le sacrifice, vos cœurs soient illuminés par l’amour et la lumière de mon Fils. Que cette lumière et cet amour illuminent tous ceux que vous rencontrez et les ramènent vers mon Fils. Je suis avec vous. Je le suis de façon spéciale avec vos bergers. Par mon amour maternel, je les illumine et les encourage pour que, de leurs mains bénies par mon Fils, ils bénissent le monde entier. Je vous remercie. »
 
Visionnez l’apparition sur ce lien : 
 
Medjugorje - Apparizione a Mirjana - 2 Dicembre 2018
 
 
2. La Vierge de Guadalupe nous interpelle ! Le 12 décembre, nous l’avons fêtée avec joie ! Elle nous aide à préparer Noël, puisqu’il s’agit d’une Vierge enceinte, prête à donner le jour à son Enfant.
Or, un phénomène surprenant s’est produit en Argentine, et j’ai eu la grâce de le voir de mes yeux lors de ma mission là-bas le mois dernier. Dans le Sanctuaire marial de Saint Nicolas, il y a un grand réplica du Tilma de Juan Diego, ce manteau qu’il portait lorsqu’il a vu la Vierge et qui est miraculeusement conservé à Mexico. Ce réplica de haute qualité, grandeur nature, béni par l’archevêque de Mexico, signée et certifié par la Basilique de Mexico d’où elle provient, et offerte à Mgr Domingo Castagna, (alors évêque de San Nicolas), a changé de couleur. La couleur verte du Tilma s’est changée en un beau bleu ciel. 
Pour les Argentins, qui ont remporté la victoire en faveur de la vie et non de l’avortement par le vote du 8 août 2018, ce changement de couleur (antérieur au vote) revêt une signification majeure ! En effet, le vert est la couleur de ceux qui militent en faveur de l’avortement. En revanche, le bleu ciel est la couleur de ceux qui défendent la vie dès sa conception. Et voilà que le vert qui recouvre la Vierge de Guadalupe s’est changé en bleu ciel ! 
Mais il y a plus : ce réplica de Saint Nicolas n’est pas le seul à avoir changé de couleur. Sur un autre réplica, celui-ci à la « Maison de Marie » à Luján, où sont prêchées des retraites, le même phénomène s’est produit.
 
Ce signe est très symptomatique ! Ce n’est pas un hasard si cette Vierge de Guadalupe, patronne des Amériques et symbole de la maternité, manifeste ainsi son amour et son respect de la vie humaine dès sa conception ! Tandis que le monde promeut l’avortement avec de plus en plus de violence, tandis que tant et tant de femmes sont abusées par des discours politiques qui s’opposent au plan divin pour l’humanité, notre Mère du Ciel intervient à nouveau, dans l’humble silence d’une image qui parlera au cœur de ceux et celles qui sauront lire les signes de ce temps, croyants ou non croyants. (Voir PS1 le lien sur l’évènement). 
 
3. « Ne faites pas du jour de la joie le jour le plus triste ! » disait la Vierge dans les années 80 au village de Medjugorje. La Vierge évoque toujours de jour de Noël comme le « Jour de la Joie » ! Pourquoi cette joie ? Parce qu’il s’agit d’un grand anniversaire de naissance, celui du Fils de Dieu, celui de notre Sauveur et Seigneur qui a bouleversé la vie du monde ! Qu’il est triste alors d’occulter la naissance de Jésus ce jour-là, au profit d’une célébration au ras de la terre, matérialiste et païenne, en laquelle le protagoniste Jésus de Bethléem n’est même pas invité ?! Qui pense à le mettre à l’honneur pour célébrer sa naissance et le louer publiquement comme on le fait pour l’anniversaire d’un proche ? Le jour de Noël, la Vierge nous invite à prendre quelque temps dans la solitude et à remercier Jésus pour sa venue parmi nous. 
 
4. Ma prière à l’Enfant Jésus caché en Marie…
Ô cher petit Enfant Jésus, lové dans le sein de ta Mère Immaculée, je viens te rendre visite. J’ai besoin de te parler. Te dire d’abord combien je m’émerveille que Dieu en personne ait pris notre chair, si fragile et vulnérable. Tu as fait un saut vertigineux des splendeurs célestes où tu vivais avec le Père, pour épouser notre race bien misérable et prendre avec nous tous les risques… cela me plonge dans l’adoration ! Comment ne pas t’aimer ? Comment ne pas te chérir infiniment dans cet état de zygote, d’embryon, d’enfant non né, avant même que tu montres ton visage dans l’étable misérable de Bethléem ! Oui, je t’aime car tu as fait cela par pur amour pour moi, pour ma famille, pour toute l’humanité. Tu es venu dans notre fange boueuse pour nous sauver, nous élever vers toi et nous permettre de partager avec toi les délices d’une vie éternelle en ta présence. Toi seul, Jésus, pouvait imaginer une telle folie ! Mais tu n’as pas fini de nous surprendre !
Jésus, tu sais, ma visite est un peu intéressée, n’en sois pas surpris ! Aujourd’hui, des petits êtres minuscules comme toi, il y en a des millions qui se cachent dans le sein de leur mère. Ce sont tes trésors, Jésus ! Leurs anges dans le ciel contemplent sans cesse la face de ton Père qui est dans les cieux. Plus innocents qu’eux, on n’en trouvera pas sur terre. Tu le sais, Jésus, tous ont reçu le don de la vie, mais tous n’ont pas reçu le don de l’amour. Certains nagent avec joie en ressentant l’amour de leur mère, mais d’autres se demandent ce qu’ils font là car ils sentent le rejet.
Jésus, toi tu es à la fois Vie et Amour. Je t’en prie, visite-les tous ! Visite les petits qui jubilent de se savoir aimés et visite aussi les autres qui souffrent, car ils ont reçu la vie sans l’amour. Tu es si petit que ton approche ne leur fera pas peur, au contraire ! Viens les trouver là où ils sont, dans ces fragiles tabernacles de la vie humaine où ils croissent lentement. Tu as la même taille qu’eux, soit comme leur jumeau divin ! Grâce à ces antennes extrêmement sensibles que leur confère leur innocence, ils sont tout à l’écoute de l’âme de leur mère, et aussi de leur Créateur. Profites-en, Jésus ! Dis-leur qu’ils te sont infiniment précieux, combien tu reconnais en eux ta propre image, combien tu as hâte de les voir grandir pour devenir pleinement ce qu’ils sont dans ton plan d’amour pour eux !
Et s’ils doivent être arrachés naturellement ou avec violence de leur humble cachette, ô tendre Jésus, écoute leur cri d’angoisse et répand en eux ton immense amour ! Guéris leur blessure ! Qu’il leur advienne selon ta parole, Jésus, « ô Père, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi ! » Et que ce flot d’amour enveloppe aussi le cœur de celui et de celle qui ont choisi de les perdre afin qu’ils se jettent dans tes bras de miséricorde.
Ô tout petit Jésus caché en Marie, comment te remercier de m’avoir visitée dès le sein de ma mère, lorsqu’avec mon père, elle m’a consacrée à ton Sacré Cœur et au Cœur immaculé de Marie ! Fais que tous les parents s’appliquent à faire de même, éloigne d’eux les loups qui veulent au contraire voler et dévorer les enfants des hommes !
Ô minuscule Jésus caché en Marie, écoute ma pauvre prière en faveur de tes semblables ! Et le jour de Noël, viens naître dans mon cœur, il se languit de toi, il t’attend et te guette dans la nuit comme un veilleur attend l’aurore ! MaranaTa !”
 
 
5. On m’a enfermée en prison!

Les missions lointaines nous ouvrent toujours des horizons aussi inattendus qu’insoupçonnés ! Une des plus belles expériences vécue en Argentine fut la visite d’une prison d’hommes, la plus dure car réservée aux criminels. Il y a dix ans, deux hommes ont décidé de les sortir du désespoir, de leur témoigner l’amour de Dieu, de les évangéliser, et finalement de leur permettre une profonde conversion. 
 
 
Tout a commencé par l’introduction du Rugby, puis a évolué vers le sens de l’autre et de l’équipe. Aujourd’hui, en arrivant dans la prison, on trouve des hommes souriants, paisibles, délicats les uns envers les autres… à ne pas en croire ses yeux ! C’est une longue histoire d’amour qui a permis à ces deux évangélisateurs d’introduire la prière du Rosaire dans cette prison. Les prisonniers récitent le Rosaire chaque jour ensemble, ils ne le manqueraient pour rien au monde ! La Vierge a accompli des merveilles dans leurs cœurs. Après leur avoir parlé des messages de Medjugorje, notre petite équipe (ma traductrice, mon assistance et moi), nous avons pu rester avec eux dans leurs logements. Impressionnant ! Sur les portes de leurs pauvres cellules, ce ne sont pas des numéros impersonnels mais des mots comme : Patience, charité, pardon, joie, paix, concorde, sacrifice, tolérance… J’ai profité de l’occasion pour donner à chacun la bénédiction spéciale et maternelle de la Vierge et des pétales de rose bénis par elle lors d’une apparition. 
Puis la Providence a permis un fait inoubliable : Nous étions accompagnées par deux gardes, mais à cause d’un malentendu, l’un des gardes a cru que son collègue était encore avec nous dans le logement des prisonniers. Il est donc parti en fermant la porte avec ses verrous. Mais l’autre garde n’était pas avec nous, si bien que nous nous sommes retrouvées enfermées avec une trentaine d’ex criminels. Aucun moyen d’en sortir, le bâtiment étaient isolé, et les verrous sont les verrous ! 
 
Alors on a prié avec les prisonniers devenus agneaux, trop contents de nous garder avec eux ! Je soupçonne la Vierge d’avoir organisé cet enfermement et ces prières ! Nous avions les larmes aux yeux ! Quand la porte s’est finalement ouverte, nous n’avions plus envie de quitter ces hommes devenus nos frères.
Je n’oublierai jamais cette visite ! Nous étions venus pour évangéliser, mais nous avons été grandement évangélisés par ces hommes dont la vie avait été brisée et qui, grâce à la prière du Rosaire et de l’amour maternel de la Vierge Marie, sont devenus des témoins extraordinaires de la puissance de résurrection du Christ. 
Rien n’est impossible à Dieu !
 
6. Fra Marinko chez le pape François ! Le 29 novembre, le curé de Medjugorje s’est rendu à Rome pour le Congrès international des Directeurs des Sanctuaires, sur la Nouvelle Evangélisation. Fra Marinko a pu échanger quelques mots avec le pape François. Il s’est présenté comme le curé de Medjugorje et lui a transmis les salutations de Mgr Hoser.  Alors le pape lui a dit « Soyez obéissant à Mgr Hoser !» Fra Marinko lui a donné un chapelet de Medjugorje. Alors le pape, en lui tenant chaleureusement les mains et avec un grand sourire, l’a remercié en lui disant à nouveau « Soyez obéissant à Mgr Hoser !» Fra Marinko était très heureux, il a bien sûr répondu « oui » au pape François. « A travers ces quelques mots, dit-il, j’ai senti que le pape François avait Medjugorje dans son cœur, qu’il prenait grand soin de Medjugorje. Je sentais des encouragements dans les mots du pape, mais je sentais aussi la grande responsabilité que nous avons tous envers Medjugorje. » 
 
7. Mon prochain Direct sur le message du 2 sera le 3 janvier à 21h. Celui du 3 décembre est retransmis sur  https://www.enfantsdemedjugorje.fr/medjugorje-direct-du-3-decembre-2018/
 
A chacun de vous, je souhaite un très joyeux Noël ! Comme l’enfant Jésus sera des nôtres ce jour-là, puisqu’il apparaît dans les bras de sa Mère, je lui confierai vos intentions, vos familles, vos joies et vos peines. Que son innocence vous protège de tout mal ! Que sa tendresse pénètre chacun de vos cœurs et que sa paix divine vous encourage sur les chemins de la sainteté !
 
 
Chère Gospa, toi qui as enfanté l’Agneau et le Pasteur et qui n’a cessé de l’adorer, apprends-nous à l’adorer nous aussi avec une infinie tendresse ! Accorde-nous la grâce de le mettre à la première place dans notre vie, à ton exemple !
 
Sœur Emmanuel +
 
Attention ! La haute qualité de ce type de réplica et signée par le Sanctuaire ne peut pas pâlir à cause de la lumière avant au moins 100 ans. Il s’agit d’une technique spéciale. De plus, ces images se trouvaient dans des couloirs sombres. Notons enfin que sur le Tilma de Lujan, les étoiles de la robe de Marie ont intensifié leur couleur. Bien sûr, ce phénomène est à l’étude, mais il n’est pas interdit de nous en réjouir dès maintenant ! 
 
PS2 :Nouveau !! Instagram de sœur Emmanuel sur ce lien : 

https://www.instagram.com/enfants_de_medjugorje/

PS3. Comme chaque année, nous proposons une liste de saints afin que vous puissiez en tirer un. (On découpe les noms, on les offre dans un panier puis chacun tire le saint qui sera son compagnon). Sainte Faustine pratiquait aussi cette tradition en communauté! (§359, Petit Journal). 
Utilisez-la pour vos rencontres familiales ! Surtout ne laissez pas votre saint protecteur au chômage !

Cette liste est prête sur notre site https://www.enfantsdemedjugorje.fr/liste-des-saints/`

PS4. Pour les Fêtes, offrez des livres qui élèvent l’âme ! 
« Connais ton bonheur ! » par Etienne Dalher
« Saints en soirée »par Jose Pedro Manglano
« Les narcotrafiquants veulent ma peau », témoignage poignant d’un homme qui se met du côté des plus faibles pour servir son Dieu, par Alejandro Solalinde. 19 € 
« Pourquoi Dieu permet-t-il cela ? », Matthieu Dauchez. La question du mal est une impasse pour l’intelligence et un scandale pour le cœur. L’auteur nous invite à nous mettre à l’école des pauvres et des tout-petits afin de mieux comprendre ce mystère.
« Un moine en otage », Jaques Mourad. Le récit magnifique de ce prêtre enlevé par Daech nous fait découvrir la vie des chrétiens d’Orient, le conflit en Syrie, la réalité de Daech et la manière dont nous, occidentaux, pouvons œuvrer pour la paix, ici et maintenant.
« Captives en Iran », Maryam Rostampour & Marziyeh Amirizaden avec John Perry. Deux jeunes filles de Téhéran, d’origine musulmane, voient leur vie basculer quand elles sont arrêtées pour avoir annoncé l’Évangile. Un témoignage bouleversant qui montre que la lumière de la foi peut briller dans ténèbres.
« Un cardinal rouge sang », Mimmo Muolo. Le récit de Don Ernest Simoni n’est pas sans rappeler que le sang innocent coule encore aujourd’hui là où des chrétiens sont pris en otage, emprisonnés, assassinés. Un témoignage édifiant qui invite à la prière, au pardon et à la réconciliation.
– La paix aura le dernier mot, par sr Emmanuel, 16  €
– Scandaleuse miséricorde, par sr Emmanuel, 18,50  €
– L’enfant caché de Medjugorje, par sr Emmanuel, 17,70 €       
– Mariam de Bethléem, par sr Emmanuel, 7,90 €
– Délivrance et guérison par le jeûne, par sr Emmanuel, 5,50 €
 
Regardez les nouveautés à la Librairie des Béatitudes,  
PS5. Un retour inattendu ! Le tout 1er livre de sr Emmanuel, « Medjugorje, la guerre au jour le jour » écrit en 1992, en pleine guerre des Balkans, refait surface à la demande de beaucoup. Disponible sur Amazon pour 16€. 

PS6. Regardez nos  présentations YouTube, nos vidéos classées par rubriques :
– Vidéos les plus populaires – Directs du 3 – Vidéos de 10 mn – Prier ensemble – IMEDJ – le pèlerinage VIRTUEL à Medjugorje au complet – Les Playlists – Conférences/enseignements – Abonnement à d’autres chaînes…
PS7. Vivez un pèlerinage virtuel ! Vous ne pouvez pas venir à Medjugorje ? Medjugorje vient à vous ! Sur www.IMedj.net recevez les grâces particulières de 11 lieux importants de Medjugorje !
 
PS8. Chez vous, priez le chapelet sur la Colline des Apparitions avec sr Emmanuel ! Elle vous attend sur notre site, http://imedj.net/index.php/2016/02/29/chapelet-les-mysteres-douloureux-sur-la-colline/
 
PS9 . Ne manquez pas les nouveautés en CD à Maria Multimedia ! 
– Prier le chapelet pour… la France – CD, 9,90€. France, qu’as-tu fait des promesses de ton baptême?
– Louis et Zélie Martin & Chiara Luce – CD, les nouvelles vies de saints de sr Laure

La nouvelle collection de CD à Maria Multimedia : 9 jours pour…
9 Jours pour… Retrouver la joie de prier, avec Jacques Philippe. Une vraie retraite chez soi en 10 min par jour ! Une prière guidée, des musiques apaisantes, et la sagesse d’un grand prédicateur. Le CD 11,90 €
9 jours pour… Devenir ami de l’Esprit Saint, avec le P. Raniero Cantalamessa 

– Au quotidien avec les femmes de la Bible : les femmes d’hier parlent aux femmes d’aujourd’hui
– Un cardinal rouge sang : 28 ans de torture en Albanie n’ont pas fait plier cet extraordinaire témoin de la foi
 
PS 10. La Vierge aime vos lettres ! Donnez de la joie à son Cœur, écrivez-lui à “Reine de la Paix”, BP 2157, F- 06103 Nice cedex, France. Votre lettre sera remise à un voyant, et Marie vous répondra dans la prière.
 
PS 11. Regardez notre page Facebook : 
Visionnez les vidéos des “petits conseils spirituels de sr Emmanuel” de 10′ sur:
 
PS 12. Suivez le programme du soir de la paroisse ! Cliquez 
  
PS 13. Inscrivez-vous pour recevoir les ‘Nouvelles mensuelles de Medj’ par sr Emmanuel
En français, gospa.fr@gmail.com – 
Anglais et allemand, commentscom@childrenofmedjugorje.com – 
Italien, gospa.italia@gmail.com – 
Espagnol, gospa.espanol@gmail.com – 
Flamand, gclaes@scarlet.be – 
Chinois, ch.gospa@gmail.com – 
 
Vous ne les recevez plus ? Veuillez nous renvoyer votre email. Ou est-ce votre Spam qui bloque nos envois ?