Accueil Comment se préparer à un pele à medj Comment bien se préparer à un pélé à Medj

Comment bien se préparer à un pélé à Medj

394
PARTAGER

EarlyStJamescopyrightLa saison des pèlerinages bat son plein à Medjugorje, aussi je souhaite livrer ici quelques suggestions pour bien se préparer à un pèlerinage et en tirer le meilleur profit. Je crois que la meilleure préparation peut se résumer en deux points : S’attendre à l’inattendu et ouvrir notre cœur. Ainsi nous serons prêts à écouter la voix de Dieu ces jours-là.

Jésus, Marie et Joseph partaient en pèlerinage trois fois par an, afin de célébrer le Dieu Vivant d’Israël. C’était un évènement majeur pour le peuple et une mitzva (commandement) importante pour les Juifs. De Nazareth, il fallait marcher 170 kilomètres pour rejoindre Jérusalem. Ils devaient abandonner leurs activités, leurs habitudes, leurs horaires de prières, leur travail, leurs relations et accepter d’être déracinés pour un certain temps. Ils ne savaient jamais à l’avance ce qui les attendait en chemin, mais ils affrontaient avec joie le manque de confort et la fatigue. Ils étaient portés par un but exaltant : Aller prier au Temple, « être vu » par Dieu et répondre à Son Appel ! Chaque pèlerinage leur permettait d’atteindre un nouveau sommet dans leur vie spirituelle.

17 ans passés à Medjugorje m’ont montré que la meilleure préparation peut se résumer en deux points : S’attendre à l’inattendu et ouvrir notre cœur. Ainsi nous serons prêts à écouter la voix de Dieu ces jours-là. Voici quelques points qui nous aideront à vivre les messages plus en profondeur durant notre pèlerinage :

 

–          Dîtes à Dieu et à la Vierge votre gratitude d’être invité et remerciez-les à l’avance pour toutes les grâces qui vous attendent. Comme vous êtes son hôte, elles sont nombreuses !

 

–          Commencez à lire à la maison quelques messages et témoignages. Préparez votre esprit en vous documentant sur les apparitions, vous aurez ainsi intégré les informations de base une fois sur place.

 

–          Prenez la décision d’être heureux, de ne jamais vous plaindre et d’aborder de façon positive tout ce qui vous arrivera. Cela permet d’attirer à nous et à tous ceux que nous portons dans nos cœurs d’immenses grâces ! Le lit n’est pas aussi confortable qu’à la maison ? Souvenez-vous qu’il y a vingt cinq ans les villageois n’imaginaient même pas avoir un lit ! La nourriture est un peu bizarre ? Souvenez-vous qu’il y a vingt cinq ans les villageois n’avaient pas assez à manger et devaient aller travailler en Allemagne afin d’assurer la survie de leur famille ! La pension n’a pas l’air conditionné ? Souvenez-vous que Jésus n’en a jamais eu pendant les étés torrides en Israël. Le guide est comme ci ou comme ça ? Votre compagnon de chambre est ceci ou cela ? Parfait ! Essayez d’apprendre à l’aimer divinement et à résister aux émotions qui montent en vous ! Demandez-lui de vous parler de son enfance et accueillez l’enfant qui se cache derrière lui ! Un pèlerinage offre tellement de raisons de rendre grâce à Dieu quand nous sommes tentés de grommeler. Alors une pluie de grâces tombera sur nous. La Vierge ramassera alors tous ces petits sacrifices offerts et elle les utilisera pour nous obtenir d’immenses grâces !

 

–          Ayez toujours à l’esprit le vrai but de votre pèlerinage : Marie vous invite à changer votre cœur et à changer la direction de votre vie. Parce qu’elle vous aime tellement, son but est votre conversion totale ! Préparez votre cœur à faire une bonne confession ; c’est sans doute le but le plus important à atteindre pendant votre séjour à Medjugorje car cela purifie et nettoie ce qui nous empêche d’écouter attentivement la voix de Dieu.  (à suivre dans les prochaines Nouvelles)

 

 

Les pélérins affluent à Medjugorje cet été, aussi je souhaite suggérer ici quelques nouveaux conseils pour tirer le meilleur profit possible d’un pèlerinage.

 

– Soyez sobres dans la manière de remplir votre valise. Beaucoup de pèlerins arrivent à Medjugorje tellement chargés de choses matérielles qu’ils sont lourds aussi dans leur cœur. Un pèlerinage est l’occasion de vivre un détachement et une certaine pauvreté, si bénéfiques pour l’âme ! Le détachement permet à l’âme d’être pleinement ouverte à la grâce. Pensons à Jésus et à la sainte Famille, se rendant à pieds trois fois par an à Jérusalem ! Ils se contentaient de peu et expérimentaient ainsi une grande liberté intérieure.

 

– “Ouvrez vos coeurs !” est le message que Marie donne constamment aux pèlerins à Medjugorje. Soyez généreux envers Dieu, laissez-le changer ce qu’il a à changer en vous, sans restrictions, car le pèlerinage est un temps privilégié, une occasion favorable de le laisser agir dans vos âmes. Mais il le fera dans la mesure même de l’ouverture que vous lui offrez, en toute liberté.

 

–  Evitez absolument la recherche des signes et du merveilleux. Ceux qui les recherchent ne visent pas le juste but. Ils risquent d’être déçus, car à Medjugorje les miracles se passent dans les cœurs ! Ils risquent de manquer les grâces que la Vierge leur réserve et ils repartiront le coeur vide.

 

–   Réjouissez-vous de vous faire de nouveaux amis, de nouveaux frères et soeurs dans le Seigneur au sein du groupe ! Souvent en effet, les nouveaux contacts que le Seigneur crée dans un pèlerinage sont importants pour l’avenir. De retour à la maison, vos nouveaux amis vous aideront à vivre les messages. Vous aurez alors un nouveau soutien spirituel ! Beaucoup de petits groupes de prière et d’équipes de charité se forment à partir d’un pèlerinage commun à Medjugorje.

 

 

Enfants de Medjugorje, le site sur Medjugorje avec Soeur Emmanuel Maillard, religieuse à la communauté des béatitudes. Elle a reçu un appel particulier de la GOSPA à transmettre le message de Marie à MEDJUGORJE auprès des Français.

PARTAGER
Article précédentLes 6 Voyants
Article suivantListe des saints