Accueil Position de l'Eglise sur Medjugorje Synthèse de la position actuelle de l’Eglise face à Medjugorje

Synthèse de la position actuelle de l’Eglise face à Medjugorje

983
PARTAGER

Chers frères et sœurs, paix !

Comme vous le devinez, nous recevons beaucoup de questions sur la position de l’Eglise quant aux apparitions de la Vierge à Medjugorje.
Une fois de plus, nous sommes confrontés à une maladie moderne qui consiste à lire, commenter et se passionner pour des affirmations médiatiques dont le but premier n’est pas toujours de véhiculer la vérité. Chacun pousse son bouchon avec grand bruit. Certes il est permis d’exprimer une opinion personnelle sur le sujet et d’y glisser des bribes de vérité. Mais qui veut s’informer sur la vérité possède un moyen sûr qui guérit de la confusion ambiante, du trouble, du doute, de l’amertume, de la révolte, voire d’une satisfaction triomphante qui ne vient pas forcément du Saint Esprit.
Ce moyen est simple : aller à la source de l’information ! Or la seule source d’information concernant le Saint Siège est le porte-parole appointé à cet effet : le père Lombardi. Qui veut chercher une déclaration récente de sa part sur la position du Saint Siège envers Medjugorje ne la trouvera pas ! Qui veut consulter le site du Vatican sur le sujet ne trouvera que du vide.
Qu’est-ce à dire ? Le virus médiatique a une fois de plus frappé, avec ses contradictions, semant le trouble en beaucoup de cœurs. La vérité est que ni la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, ni le pape n’ont émis une affirmation officielle sur Medjugorje. Ils ne se sont pas encore rencontrés pour traiter ensemble du sujet. De plus, aucune réunion n’est prévue durant l’été. Il est aussi très probable que le thème de la Famille – le grand thème de l’année – fasse préséance sur le dossier Medjugorje. Donc, patience !
Que se rassurent tous ceux qui ont vécu de grandes grâce à Medjugorje et qui se sont mis de tout coeur à l’école de la Reine de la Paix, car aujourd’hui nous pouvons dire que :
Medjugorje n’est pas interdit par l’Eglise.
Le pape ne s’est pas encore prononcé sur Medjugorje.
Tous peuvent s’y rendre en pèlerinage privé sans désobéir à l’Eglise.
Les messages ne sont pas proscrits, tous peuvent les diffuser et surtout les vivre.
Les voyants n’ont pas été déclarés faux.
Le Saint Père porte une grande responsabilité, car le mot final dépendra de lui. Nous savons que le Cardinal Müller, préfet de la CDF, a parfois exprimé une position négative envers Medjugorje. C’est pourquoi, en ce temps de grâce et de combat, il nous faut beaucoup prier l’Esprit Saint pour le Saint Père, et aussi jeûner pour lui. Que s’accomplisse la volonté de Dieu !
Quelle que soit la position que Rome exprimera par les voies officielles, nous nous y soumettrons. L’obéissance sera le meilleur signe que nous marchons avec la Reine de la Paix. Elle compte sur nous pour hâter la pleine réalisation de ses plans. Car, ne l’oublions pas :
« A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera ! »

Sr Emmanuel +