Accueil Nouvelles 2014 Les nouvelles de Medjugorje par soeur Emmanuel avril 2014

Les nouvelles de Medjugorje par soeur Emmanuel avril 2014

114
PARTAGER

Les Enfants de Medjugorje 2014
Autorisation est donnée de diffuser ce texte sous deux conditions : 1°) ne changer aucun mot

2°) citer la source « Enfants de Medjugorje » ainsi que notre site en français: www.enfantsdemedjugorje.fr

E-mail : gospa.fr@gmail.com

   Le 15 avril 2014

Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie ! Joyeuses Pâques !

 

 1. Le 2 avril 2014, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix bleue, par un beau soleil de printemps. Après l’apparition, elle transmit le message suivant : 

« Chers enfants, avec un amour maternel je désire vous aider afin que votre vie de prière et de pénitence soit une tentative sincère pour vous rapprocher de mon Fils et de Sa divine lumière – que vous sachiez vous séparer du péché. Chaque prière, chaque messe et chaque jeûne est une tentative pour vous rapprocher de mon Fils, un rappel de sa Gloire et un refuge contre le péché. Ils sont le chemin vers une nouvelle union entre le Père de Bonté et ses enfants. C’est pourquoi, mes chers enfants d’un cœur ouvert et plein d’amour, invoquez le nom du Père Céleste afin qu’Il vous illumine du Saint Esprit. A travers le Saint Esprit vous deviendrez une source de l’amour de Dieu. Tous ceux qui ne connaissent pas mon Fils, tous ceux qui ont soif de l’amour et de la paix de mon Fils boiront à cette source. Je vous remercie. Priez pour vos bergers. Je prie pour eux et je désire qu’ils sentent toujours la bénédiction de mes mains maternelles et le soutien de mon cœur maternel.“

 

2.  Percutée par l’Esprit-Saint ! Battistina est une femme italienne bien d’aujourd’hui. Comptable de son métier via Internet, elle a 47 ans. Lorsque son  compagnon de vie l’invita à se rendre à Medjugorje, elle n’était pas intéressée. Et puis un beau matin, elle entendit dans sa voiture un chant souvent diffusé par Radio Maria, ce chant qui, durant des années, l’irritait tant lorsqu’elle cherchait une émission. A l’improviste, ce chant la bouleversa, ses larmes coulèrent en un flot ininterrompu, sans motif apparent. Elle comprit que la Vierge l’appelait. Mais je la laisse raconter… 

 « Depuis un pèlerinage à Medjugorje en juillet 2012, tout a changé dans ma vie, rien n’est plus comme avant ! Ma conversion eut lieu durant l’adoration du Saint Sacrement. Nous étions des milliers, dehors, autour de la Rotonde. Soudain je me suis retrouvée à genoux et j’avais l’impression que je tenais mon cœur vivant entre mes mains. J’ai vu passer devant mes yeux toute ma vie. Je distinguais avec clarté le bien et le mal, et tout ce qui me semblait bien à l’époque devenait mal. J’ai commencé à ressentir une grande douleur au sujet de mon divorce. Comment avais-je pu rompre une promesse faite devant Dieu ? Ces paroles résonnaient dans mon esprit : « Que l’homme ne sépare pas ce que Dieu a uni.» Je compris alors que ma sérénité n’était que dans ma tête, car mon cœur était congelé. Je me suis toujours sentie dans le camp des « justes », et la victime. J’ai vu à ce moment-là à quel point mon cœur était dur, j’ai vu la souffrance qu’avait subi mes 4 enfants, mon père et mes beaux-parents, et surtout je vis que je n’étais pas du tout une victime. En réalité, je n’avais jamais pardonné à personne. Quand ma fille aînée de 9 ans, en CM1, avait insisté auprès de moi pour faire sa 1ère Communion, je lui dis que cela n’avait pas de sens ; et mon dernier enfant n’était même pas baptisé ! J’ai vu tous les livres que j’avais achetés durant vingt ans sur le New Age. Comment avais-je pu occuper tout ce temps en lecture et en cours de formation à la recherche de moi-même, choses qui n’ont abouti qu’à m’éloigner de Dieu et de ma famille ? 

« La douleur se faisait de plus en plus forte et petit à petit je me suis retrouvée la face contre terre ; Je me suis dit : « Seigneur, fais-moi mourir ici, car je ne suis même pas digne d’élever ma tête du sol ». Je sentis alors comme une immense étreinte d’amour, et une joie qui n’appartient pas à ce monde. Et je me dis : « En 18 ans, j’ai cru tout donner à mes enfants, mais en fait je ne leur ai rien donné parce que je ne leur ai pas donné « Cela ». Alors si je reste ici pour prier pour eux le restant de ma vie, ce sera mieux que tout ce que je pourrais faire en retournant à la maison ? Si moi, en tant que mère, l’âme de la maison, j’avais cultivé la prière au lieu de cultiver les choses inutiles, mes enfants auraient encore aujourd’hui une famille unie ! 

« Quand on décide de se libérer de la croix du mariage, en réalité, on la met sur les épaules de nos enfants.

« Je sentis à ce moment-là que je devais rester liée à ma promesse de fidélité dans le mariage, et je décidai de faire le vœu de chasteté. J’offrais cela à Dieu afin que mille familles ne se séparent pas. Mon compagnon de vie ressentit la même chose. Et il me dit que nous devrions nous consacrer entièrement. De retour à la maison, je me suis confessée souvent. Certains prêtres, devant mon choix de chasteté, me disaient que cela n’était pas nécessaire, d’autres que cela relevait d’une pure invention de notre part, mais moi j’étais très sûre et très décidée, car cela me semblait bien peu devant l’infinie miséricorde que j’avais reçue. 

« Mes enfants pensaient que j’étais devenue folle car j’allais à la messe, et j’avais accroché un crucifix dans le salon. Ma fille aînée était très irritée par mon enthousiasme et elle me dit : « Et alors, que fais-tu de tout ce que tu nous as raconté pendant 18 ans ? » « Je suis désolée, lui dis-je, je me suis trompée ! » 

« Au mois de novembre, je retournai à Medjugorje avec mes 4 enfants afin qu’ils puissent comprendre eux aussi, et j’avais bon espoir qu’ils rencontrent  le Seigneur. Je les observais de loin et, dans cette attente, je pensais : « Mais si moi, leur mère, avec le peu d’amour dont je suis capable, je suis si heureuse de voir mes enfants prier, combien plus notre Mère du Ciel le sera-t-elle ? Et comme elle sera malheureuse pour ses enfants qui se perdent !

 « Durant ce pèlerinage, tous mes enfants ont été touchés au cœur. On a étudié ensemble le Catéchisme. Neuf mois plus tard, le plus jeune, âgé de 10 ans, fut baptisé, et tous mes enfants reçurent la communion dans la même célébration. Ce jour-là fut le plus beau de ma vie ! C’était comme si je les voyais renaître tous en même temps. Mon compagnon et moi sommes restés ensemble, en vivant comme frère et sœur pendant un an. Mais chaque jour je demandais à Dieu de pouvoir comprendre quelle était sa volonté, si nous devions rester proches pour nous soutenir mutuellement, ou si nous devions nous séparer complètement. J’ai gardé ce doute dans mon cœur pendant longtemps mais peu à peu le Seigneur a fait en sorte que le travail nous éloigne l’un de l’autre.

« Après ma conversion, j’ai repris contact avec mon ex-mari. Pendant neuf ans, chacun de nos appels téléphoniques se terminait par des cris des deux côtés ; si bien que pendant un an nous ne nous sommes plus parlé, et il ne communiquait avec moi qu’à travers les enfants. Lorsque j’ai reconnu mes fautes, j’ai considéré ses erreurs à lui comme les conséquences des miennes et alors ma rancune s’évanouit. C’était moi qui devais demander pardon ! Peu à peu j’ai commencé à ressentir ce lien profond du mariage, scellé par Dieu, et je me suis à nouveau sentie épouse. Mais je ne comprenais pas. J’ai demandé à un prêtre s’il était bien de me sentir ainsi épouse, même si mon époux était lié à une autre personne et avait un fils. Le prêtre me répondit que le sacrement du mariage est indissoluble devant Dieu.  

« Aujourd’hui, cet amour que je pensais effacé ou n’ayant même jamais existé, je l’ai retrouvé intact dans les profondeurs de mon cœur. Je le garde dans sa pureté et je prie chaque jour pour la conversion de mon ex-mari et pour toutes les familles. Je remercie Jésus et Marie pour la grâce infinie que ma famille reçoit chaque jour et je continue à avancer sur ce chemin de conversion. »

 

3. Battistina a vécu en concentré et l’une après l’autre, les étapes fréquentes chez les pèlerins de Medjugorje : Invitée par la Vierge sans savoir pourquoi, elle vient, et par une grâce spéciale elle voit toute sa vie sous la Lumière du Saint-Esprit. Elle comprend avec le cœur la miséricorde de Dieu envers elle, elle regrette ses péchés (qu’elle ne voyait pas avant), elle les pleure, y renonce et les confesse. Elle se voit transformée en profondeur et elle pose des actes, changeant sa vie selon ce qui lui semble plaire à Dieu, avec l’aide d’un bon prêtre fidèle au Magistère de l’Eglise. Quel exemple ! Beaucoup s’arrêtent aux grâces reçues, mais il est bon de poser des actes concrets de retour à la maison ! Ce témoignage nous aide à entrer de pleins pieds avec Jésus dans ce temps de miséricorde qui nous est offert aujourd’hui comme jamais auparavant !

 

4. Un céleste cadeau de Dieu : La neuvaine à la Divine Miséricorde commence le Vendredi Saint. Elle se termine le dimanche après Pâques, déclaré par Jean Paul II Dimanche de la Miséricorde. Puisse cette puissante prière – et les promesses qui y sont attachées – apporter à chacun de nous un vrai renouveau d’amour envers le Christ ! Puisse-t-elle nous aider à quitter le péché et à nous décider pour la sainteté ! (PS 1)

 

5. Vous pouvez m’aider ! J’ai presque fini d’écrire mon livre sur la paix (la suite de l’Enfant caché), merci pour les témoignages reçus ! Si vous n’avez pas encore envoyé le vôtre, il n’est pas trop tard, ni pour  les photos. Pensez aux mal-croyants qui  s’ouvriront à Dieu en découvrant les grâces que vous partagez ! Merci d’écrire à gospa.fr@gmail.com ou à notre siège  « Les Enfants de Medjugorje », 2 rue du Vallon, F- 78450 Chavenay. France.

 

Attention ! Le prochain Direct sera le 5 mai à 21h et non le 3 ! Le Direct du 3 avril est retransmis sur  http://www.enfantsdemedjugorje.fr/index.php/le-direct-du-3.html

Et en cadeau, une vidéo de 10 min, La Messe sur https://www.youtube.com/watch?v=jXAOXgwvtNU 

 

Chère Gospa, nous célébrons avec bonheur ta maternité divine envers nous, car aujourd’hui encore Jésus nous dit : « Voici ta Mère ! » Comme Jean, nous te prenons chez nous pour vivre chaque minute de notre vie avec toi ! Ton Cœur maternel fait nos délices ! En ces jours de grandes bénédictions, livre-nous tous tes secrets sur le Cœur de ton Fils ! 

Sœur Emmanuel +

______________________________

– Sur http://www.youtube.com/channel/UCj0N4Onr3OLP3ATJt0QbAoA , notre compte Youtube, vous trouverez de petites vidéos sur Medj et autres thèmes. 

– Suivez-nous sur twitter : @EnfantsdeMedj

– www.enfantsdemedjugorje.frle site des Enfants de Medjugorje !Messages de Marie, Nouvelles mensuelles de Medj par sr Emmanuel, Liste des Saints, Promesses du Baptême, Consécrations, Recettes de pain de jeûne, Prière de Marie pour les malades, Témoignages, Nos livres et CD, Actualités, etc. Vous pouvez donner vos intentions de prière et vous abonner à cette lettre mensuelle. 

– Sur http://www.enfantsdemedjugorje.fr/index.php/nos-cd.html plein d’idées de cadeaux utiles !

Nouveau ! Les Enfants de Medjugorje sont sur facebook !

 

PS 1. On trouve la neuvaine à la Divine Miséricorde sur ce lien :

http://www.enfantsdemedjugorje.fr/index.php/neuvaine-a-la-misericorde-divine.html

 

PS 2- Nouveau !Le livre « Guérisons et délivrances par le jeûne » (Sr Emmanuel),vient d’êtreaugmenté. Indispensable pour bien jeûner et saisir les bienfaits du jeûne. Aux Ed. Des Béatitudes. 5,50€. http://www.logos-beatitudes.com/ Cdes à edb.serviceclients@wanadoo.fr

Nouveautés en CD: Les Mystères de la compassion – Les mystères de la miséricorde – Sans oublier : La Divine Miséricorde (chapelet et neuvaine) – Jésus à Ste Faustine – C’est le temps de la Miséricorde -Guérisons et délivrances par le jeûne -Une Mère pour guérir du Vide – La confession (double CD)- La plus belle messe de ma vie. Le CD 5€  + port global 5€. Cde à Maria Multimedia, Tél  0254 94 1585 – contact@mariamultimedia.com  

 

PS 3. Suivez les soirées à Medj. en direct sur ce lien http://www.medjugorje.hr/fr/multimedia/live-streaming/  puis enregistrez-vous en tapant sur  /fr/user/sign-up/

PS 4. Le Festival des Jeunes aura lieu du 1er au 6 août. Pourquoi ne pas inviter un jeune ? Vous pouvez sauver une âme !   

PS 5. Pèlés et retraites à Medj. Avec Marie Source de Vie, BP 7, F- 83180 Six-Fours Cedex. Tél: 04940 79407- contact@msvie.com . www.msvie.com

PS 6. Inscrivez-vous ! Lisez et diffusez chaque mois les ‘Nouvelles de Medjugorje’ ! 

En français : gospa.fr@gmail.com – En italien : info@vocepiu.it

En anglais et allemand : Pray@childrenofmedjugorje.com 

En espagnol : gisele_riverti@gmail.com 

En flamand : gclaes@scarlet.be – En croate : djeca.medjugorja@gmail.com  

En portugais : medjugorjeport@yahoo.com – En chinois : teresamedj@gmail.com

 

Erratum: Le 15 mars, j’ai écrit que les 6 voyants avaient rencontré les membres de la Commission à Rome, c’est juste, mais séparément, et pas en février dernier.