Accueil Nouvelles 2019 Les nouvelles de Medjugorje par soeur Emmanuel Maillard juillet 2019

Les nouvelles de Medjugorje par soeur Emmanuel Maillard juillet 2019

3706
PARTAGER
Medjugorje, le 15 juillet 2019
 
Chers enfants de Medjugorje, loués soient Jésus et Marie ! 
                                                                     
1. Le 2 juillet 2019, Mirjana reçut son apparition mensuelle à la Croix bleue, entourée d’une grande foule de pèlerins. Après l’apparition, elle transmit ce message : 
 
 « Chers enfants, conformément à la volonté du Père miséricordieux, je vous ai donné et je vous donnerai encore des signes de ma présence maternelle. Mes enfants, ceci est un désir maternel pour la guérison des âmes, le désir que chacun de mes enfants ait la foi, qu’il vive des expériences merveilleuses en buvant à la source des paroles de mon Fils – des paroles de vie. 
Mes enfants, par son amour et son sacrifice, mon Fils a apporté au monde la lumière de la foi et il vous a aussi montré le chemin de la foi. Car, mes enfants, la foi transcende la douleur et la souffrance. La foi véritable rend la prière plus sensible, elle fait des œuvres de miséricorde – un dialogue, une aumône. Ceux de mes enfants qui ont la foi – la foi véritable – sont heureux malgré tout car ils commencent à vivre sur terre le bonheur céleste. C’est pourquoi, mes enfants, apôtres de mon amour, je vous appelle à donner l’exemple de la foi véritable, à apporter la lumière là où sont les ténèbres, à vivre mon Fils. Mes enfants, comme une mère, je vous dis : vous ne pouvez pas aller sur le chemin de la foi et suivre mon Fils sans vos bergers. Priez pour qu’ils aient la force et l’amour pour vous guider. Que vos prières soient toujours avec eux. Je vous remercie. »
 
 
Comme tous les sites liés à Medjugorje, nous devons renoncer à livrer ici le film de l’apparition du 2 avec Mirjana, à la demande des autorités. L’obéissance est toujours bénie !
 
2. L’Eglise est en agonie.  Parmi nous, il y a beaucoup de mamans. Certaines souffrent de la situation de leurs enfants, lorsqu’ils ont pris un mauvais chemin. Certaines sont même écrasées de douleur. Je vois leurs visages dévastés par l’inquiétude. En privé, elles me confient leurs peines en pleurant et me demandent de prier. Un fils en prison, un autre dans la drogue, un fils alcoolique, une fille qui divorce… Que fait une mère qui souffre ainsi ? Dans son amour maternel, elle pleure et elle prie. Elle intercède de tout son cœur blessé. Mais son amour pour son enfant ne cesse pas, elle ne va pas crier sur les toits les torts de son enfant.
Que fait la Mère de Dieu devant certains de ses fils de prédilection, les prêtres, lorsqu’ils  ne suivent plus la voie de son Fils Jésus et s’égarent dans le péché ? Tout d’abord, il nous faut affirmer qu’il y a une majorité de bons prêtres, qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour servir leur Seigneur et les fidèles du mieux qu’ils peuvent. De ceux-là, on ne parle pas dans les médias ! Pour les autres, ceux qui font la « une » des mauvaises nouvelles et des scandales, elle pleure et elle prie. Elle demande à ses fidèles et aux « apôtres de son amour » de compatir et de prier avec elle. Elle ne dresse pas la liste des péchés de ses fils, elle n’en fait pas des scoops de salons. 
 
L’Eglise est l’épouse du Christ et elle a reçu de sa bouche même les promesses de la vie éternelle. Mais il y a l’Eglise et les serviteurs de l’Eglise. Le saint Cardinal Journet disait : « L’Église est sans péché, mais non pas sans pécheurs. Non pas sans pécheurs, on ne le sait que trop. Elle est sans péché dans le sens qu’en dépit de l’indignité de ses ministres, elle m’offre tous les secours, toutes les grâces de sanctification pour mon Salut éternel : la messe, les sacrements, le culte de la Vierge Marie et des saints, le magistère, etc. C’est la raison pour laquelle je lui garde toute ma confiance. »
La Vierge a dit : « L’Eglise, c’est mon Fils. ». Il est écrit aussi que les rachetés « suivent l’Agneau partout où il va. » (Cf Ap. 14, 4). Or, par quoi l’Agneau est-il passé quelques jours avant de ressusciter d’entre les morts ? Durant son agonie, il était méconnaissable, défiguré. Son visage tuméfié était couvert de sang, de boue, de crachats… il n’avait plus d’apparence humaine. (Isaïe 53, 14). Son  Visage a été défiguré d’abord par les siens, les juifs, comme l’Eglise aujourd’hui, par certains prêtres. Il se peut que l’Eglise ait à se configurer à lui et à vivre sa similitude avec son Epoux divin, Alors, dire du mal de l’Eglise et ses serviteurs, serait se détourner de Jésus lui-même, comme pour lui dire : « Comme tu es défiguré, Jésus, comme tu es laid ! Loin de moi, je ne peux pas te regarder ! Je te quitte car je ne te supporte plus ! » Toucher à l’Eglise, c’est toucher au Christ. Aimer l’Eglise c’est aimer le Christ.
 

 

La mystique Marthe Robin a prophétisé « une Nouvelle pentecôte d’amour. » Mais avant la 1ère Pentecôte, les temps étaient difficiles, les apôtres devaient se cacher. Marthe a dit, déjà en son temps (19012-1981) : « Nous allons vers l’agonie… » Oui, l’Eglise suit l’Agneau…
 
Marie nous invite à ne faire qu’un avec son âme de mère, surtout en ces heures difficiles où tant de misères s’étalent au sein même de l’Eglise. Marie ne nous demande pas de les nier, mais elle nous invite à souffrir avec elle par amour pour Jésus dans le profond silence de la vraie compassion. Son cœur maternel, transpercé par un glaive de douleur comme le lui avait prophétisé le vieillard Siméon, attend la résurrection. Nous sommes invités à pleurer en silence avec elle et comme elle, à espérer le moment de la victoire qui arrive à grands pas. Si l’Eglise aujourd’hui est en agonie, c’est bon signe, car alors sa restauration est proche ! 
Ce n’est pas le moment de sauter du bateau !  C’est l’heure de la persévérance des saints.
 
3. Pour gagner le cœur des prêtres. Connaissez-vous le jeune Marcel Van du Vietnam ? (1928 – 1959). Il a vécu une grâce exceptionnelle qui pourrait nous faire pâlir d’envie ! En effet, dès l’âge de 14 ans, il a été formé directement par la Petite Thérèse à la vie spirituelle ! Il ne l’a jamais vue car elle se manifestait à lui sous forme de voix qu’il entendait et qui devaient le conduire pas à pas vers la sainteté, ce qui fut fait. 
 
Thérèse avait rêvé de se rendre au Vietnam pour évangéliser, mais son charisme était autre, elle devait vivre ce feu divin qui la brûlait pour les âmes d’une manière plus cachée. Thérèse définit ainsi sa vocation : « Dans le cœur de l’Eglise, ma mère, je serai l’amour ! » 
 
Il semble qu’avec le petit Van, elle ait trouvé l’âme adéquate, capable de vivre avec elle et sous sa conduite l’aventure sublime de l’intimité avec le Seigneur Jésus et toutes les exigences qu’elle comporte pour le salut des âmes.
 
Van avait la fraîcheur et l’esprit d’un enfant. Dès l’adolescence, il dialogue avec Jésus, et ces dialogues – consignés dans ses Colloques- ont de quoi nous émouvoir ! La tendresse de l’innocence se mêle à de magnifiques révélations. Van nous révèle l’incroyable proximité de Jésus dans notre vie quotidienne. 
 
 
Jésus et Thérèse ont ainsi conduit Van jusqu’à livrer sa vie pour les prêtres, et pour que les incroyants trouvent le chemin de la foi. Dans un Vietnam du sud ravagé par la menace de l’invasion communiste, Van décide de se rendre au Vietnam nord, « pour qu’il y ait quelqu’un qui aime le Bon Dieu au milieu des communistes. » Il y est arrêté en 1956 et le 10 juillet 1959, il mourra de faim dans le fond d’une prison au nord de Hanoi. Il avait 31 ans. (Voir PS 3)
 
Voici quelques bribes de ses écrits, tirés de ses dialogues avec Jésus. Aujourd’hui, regardons ensemble ses propos sur sa vocation personnelle, puis ce qu’il rapporte de Jésus sur les prêtres :
 
Jésus : « Au ciel, je te donnerai pour mission d’aider ta grande sœur Thérèse à inspirer au monde la confiance en mon amour. »
 
Thérèse : « Petit frère, réjouis-toi, et sois heureux d’avoir été mis au nombre des « Apôtres de l’Amour de Dieu » qui ont le privilège d’être cachés dans le cœur de Dieu pour être la force vitale des Apôtres missionnaires. Oh ! Petit frère, peut-il y avoir un bonheur plus grand que celui-là ? … Toi, petit frère, toujours tu auras comme fonction d’être l’Apôtre caché de l’Amour. » (Autobiographie 652)
 
Les prêtres
 
Marcel : « Petit Jésus, dis-moi pourquoi tu aimes tant les prêtres ? Chaque fois que tu parles d’eux, je vois que tu leur témoignes le plus grand respect ! »
 
Jésus : « C’est parce que les prêtres sont réellement d’autres moi-même. Leur dignité l’emporte sur celle d’être ma Mère. La dignité de notre Mère Marie n’égale pas celle des prêtres. Cependant, Marie est plus puissante, puisqu’elle est ma Mère ; donc, les prêtres étant d’autres moi-même, ils sont aussi les enfants de Marie. Dans le ciel, l’âme d’un prêtre sera l’objet de la vénération de tous les saints et de toutes les saintes, y compris de notre Mère Marie. Petit frère, tu es déjà très fatigué, non ? Va te reposer. Tu écriras une autre fois. » (Colloques 478) 
 
« Beaucoup de prêtres se servent de mon nom pour conduire à leur perte un grand nombre d’âmes. Prie pour ces prêtres malheureux. Je les aime toujours et je les attends. Mon enfant ! Aime-moi à leur place… » (Colloques 10)
 
« Une chose cependant me console un peu, c’est que beaucoup de prêtres savent encore m’aimer… Vraiment, ces prêtres forment autour de moi comme un bouclier qui me protège contre les traits provenant des prêtres malheureux… J’ai une prédilection pour ces bons prêtres, je fixe sur eux mon regard, je me réjouis avec eux, je ne cesse d’être leur guide et leur soutien. Je fais tout pour les choyer. Ils sont toujours à mes côtés, sans jamais s’éloigner de moi. Mon enfant, cherche-moi de tels prêtres ! » (Colloques 11)
 
Jésus: « Mon enfant, petit apôtre de mon amour, si je te faisais voir la peine que me causent tous les jours les prêtres par leur conduite envers moi, peut-être me demanderais-tu de châtier sur-le-champ ces prêtres malheureux. Apôtre de mon amour, tâche de prier et de t’imposer des petits sacrifices pour consoler mon Cœur si aimant. Ô mon petit enfant, si les prêtres eux-mêmes sont en révolte contre moi, auprès de qui mon amour ira-t-il chercher un peu de consolation ? Prie donc, mon enfant, prie comme si tu avais à subir toi-même mon malheureux sort. » (Colloques 25)
 
« Petit apôtre de mon amour, pour échapper aux traits que me lancent les pécheurs, je vais me réfugier chez les prêtres, j’implore leur secours puis, je les prie de consoler mon amour délaissé. Hélas ! Il s’en trouve parmi eux qui me traitent sans façon et me mettent à la porte, signifiant par là qu’il ne convient pas que je leur manifeste mon amour et que mes paroles d’amour sont exagérées. Par une telle conduite, il se fait que les âmes qui leur sont confiées perdent confiance en moi. Petit apôtre de mon amour, rien ne me perce le cœur comme de voir qu’on perd confiance en moi. Devant pareille situation, je dois me retirer dans les petites âmes et, une fois installé chez elles, je les reconnais pour mes épouses, je les prends à mon service et leur confère la dignité de mère des âmes que je veux sauver. Je leur donne des marques d’amour, je leur fais même connaître mon malheureux sort… » (Colloques 27)
 
Petit ami de mon amour, puisque je ne fais qu’un avec toi, tu dois souffrir tout comme moi des traitements qu’on m’inflige. Pour consoler mon amour et expier les péchés que les prêtres ne cessent de commettre contre moi, accepte de bon cœur les souffrances que je t’envoie, au moment où je devrais t’envoyer des joies et des douceurs. » (Colloques 29)
 
« Je te demande toutes ces souffrances dans l’unique intention de t’associer à moi dans l’œuvre de la sanctification des prêtres, afin que, conformément à leur vocation, ils travaillent avec ardeur au règne de l’Amour dans le cœur des hommes. » (Autobiographie 867)
 
Jésus: Tu dois prier aujourd’hui pour les prêtres ; il faut te souvenir de ces prêtres qui se sont égarés loin de l’Amour et qui marchent pieds nus dans la boue du péché… Ô mon petit frère, reste aujourd’hui près de la croix, embrasse mes pieds et ne cesse de répéter : « Ô Jésus, je t’aime pour les prêtres qui ne t’aiment pas. Fais que ton Amour pénètre librement au plus intime du cœur des prêtres.» (Colloques 477)
 
Les bananes. 8 avril 1946 (pour comprendre l’esprit d’enfance de Van !) 
 
Marcel : Hier durant le repas, j’ai posé au petit Jésus cette question : « Petit Jésus, autrefois, est-ce que tu as mangé des bananes ? » Il me répondit en riant : « Marcel, ce n’est pas pour manger que je suis descendu sur terre. » Mais après, accédant à mon désir, il ajouta d’un ton plus poli : « Je n’ai jamais mangé de bananes et il y a encore beaucoup de choses que tu manges et que je n’ai pas mangées. Cependant, maintenant, quand tu manges quelque chose, c’est comme si je le mangeais moi-même, puisque nous ne faisons plus qu’un tous les deux. » En entendant le petit Jésus parler ainsi, j’étais très content et j’ai mangé deux bananes. (Colloques 397)
 
Le 10 juillet, la fête de Van tombait au moment de la retraite des prêtres à Medjugorje. Puisse-t-il les accompagner dans les chemins difficiles qui sont les leurs, et leur inspirer le désir brûlant de la sainteté, pour attirer de nombreuses âmes à Dieu !
 
 
4. Lorsque le voyant Ivan est à Medjugorje, il accueille les prêtres qui souhaitent prier avec lui dans sa chapelle à l’heure de l’apparition. Le mois dernier, un de nos amis prêtres en est revenu tout radieux. En effet, il souffrait d’une angoisse tenace, et cette angoisse l’a quitté au cours de l’apparition. 
Bien sûr, ces grâces ne sont ni automatiques ni magiques, car Dieu donne ce qu’il veut à qui il veut et quand il veut. Toutefois, il est toujours bon de solliciter l’intercession de Marie ! Son Fils Jésus ne peut rien lui refuser, car elle-même ne lui a jamais rien refusé. Comme Jésus, Marie sait ce dont nous avons le plus besoin, et à quel moment il est préférable de nous le donner. Une prière sincère est toujours exaucée, dans les timings de Dieu Lui-même.

 

5. Un livre pour passer l’été main dans la main avec Marie… 
« Le Rosaire, un voyage qui te change la vie », avec mes méditations sur 30 mystères du Rosaire, les 20 classiques, 5 nouveaux sur la compassion et 5 sur la miséricorde. 
Un excellent moyen de mieux connaitre les profondeurs du Cœur du Christ, et d’enrichir notre prière d’une nouvelle contemplation.  13,5 x 21 cm. 15 €  www.editions-beatitudes.fr

 

6.  Attention ! Notre prochain Direct sur le message du 2 sera le 3 septembre à 21h. Comme chaque année, les directs sont interrompus en juillet et août. Celui du 3 juin est retransmis sur  
 
Pour l’Anniversaire des Apparitions, j’ai enregistré à la Croix bleue une vidéo de 12 min. sur le message du 25 juin, disponible sur YouTube sur ce lien : http://www.enfantsdemedjugorje.fr/message-du-25-juin-pour-le-38eme-anniversaire-des-apparitions-commentaire-de-soeur-emmanuel
 
Spécial 38ème Anniversaire- Message de Marie à Medjugorje - 25 Juin 2019
Spécial 38ème Anniversaire- Message de Marie à Medjugorje

 

Chère Gospa, c’est avec toi que nous voulons vivre cet été. Nous apprenons de toi la foi véritable, cette foi qui, selon tes propres mots, nous permet d’être heureux malgré tout et de commencer à vivre sur terre le bonheur céleste. 
Sœur Emmanuel, (Cté des Béatitudes) 
 
PS1.  Joie d’avoir eu le Voyant Ivan à Medjugorje récemment ! Le soir du 5 juillet, Marie lui a confié ce message sur le Podbrdo où nous étions invités : 
« En ce temps, je désire vous inviter spécialement à vous décider pour Dieu. Mettez Dieu à la 1èreplace dans votre vie, dans vos familles. En ces jours qui passent, en ce monde de matérialisme et de tous ce qui nous éloigne de mon Fils, décidez-vous pour moi ! Vivez mes messages ! Je désire continuer à vous guider, à vous conduire à mon Fils. En Lui, vous trouverez la véritable paix. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

 

PS2.
– Le Festival des Jeunes Vite, réserver vos places !
– Pour les 17 / 30 ans, le Festival Open Heaven du 26 au 31 août, à la Cté des Béatitudes de Nouan le Fuzelier, en Sologne ! Louange, enseignements, veillées, sport, 5 jours pour se laisser imprégner de l’esprit des Béatitudes et se re-bouster avant la rentrée. Infos sur Facebook :@FestivalOpenHeaven
 
– A Medjugorje, un Festival francophone pour tous avec Radio Maria du 22 au 26 oct. Intervenants : père Marinko, curé de Medj, père Matthieu Rey, père Marie-Michel, sr Emmanuel, etc…. Info sur https://www.festivalradiomaria.fr/
 
PS3. Marcel Van, Autobiographie : Marcel Van – Œuvres Complètes, t. 1, Amis de Van, 456 p. 19,50 €
Marcel Van, Colloques : Marcel Van – Œuvres Complètes, t. 2, Amis de Van, 472 p. 19,50 €
Marcel Van, Correspondances : Marcel Van – Œuvres Complètes, t. 3, Amis de Van, 575 p. 19,50€
Marcel Van, Autres écrits : Marcel Van – Œuvres Complètes, t. 4, Amis de Van, 367 p. 19,50 €
Sur le site des Amis de Van : https://www.laboutiquedevan.com/shop-papers
 
PS4.  La voyante Vicka va un peu mieux, mais elle doit encore se reposer. Il lui a été donné de passer quelques jours au bord de la mer adriatique avec sa famille…
 
PS5. Depuis le 8 juillet, par disposition officielle de Mgr Enryk Hoser, l’Envoyé pontifical pour le sanctuaire de Medjugorje, seule la communion dans la bouche est autorisée, et non dans la main. 
 
PS6. Nos prochaines missions seront : en Espagne en septembre, en Italie en octobre et en Inde en Novembre. Hong Kong en juillet 2020. Que vos prières nous accompagnent pour une belle moisson spirituelle ! Merci !
 
PS7. L’été bat son plein ! Lisez et offrez des livres qui rafraîchissent le cœur et l’âme !

 

« Vers la délivrance » Des outils pratiques et des témoignages pour exercer le ministère de délivrance en vue d’une libération en Christ. (La deuxième partie de

« Le bonheur où on ne l’attend pas », du P. Jacques Philippe
« La grâce de l’instant présent » de Victor Sion
« La voie de la confiance et de l’amour », de Jacques Philippe
« Jérusalem », de Sr Sofie Hamring
« Quand l’amour cherche à renaître », par Michel Martin-Prével – http://www.parcourstobieetsara.org/
« Saints en soirée »par Jose Pedro Manglano
« Les narcotrafiquants veulent ma peau », témoignage poignant d’un homme qui se met du côté des plus faibles pour servir son Dieu, par Alejandro Solalinde. 19 € 
Regardez les nouveautés à la Librairie des Béatitudes, 02 54 88 21 18, 
– Le triomphe du coeur, par soeur Emmanuel, 15,50 €
– L’enfant caché de Medjugorje, par soeur Emmanuel, 17,50 €
– La paix aura le dernier mot, par soeur Emmanuel, 16  €
– Scandaleuse miséricorde, par soeur Emmanuel, 18,50  €  
– Mariam de Bethléem, par soeur Emmanuel, 7,90 €
– Délivrance et guérison par le jeûne, par soeur Emmanuel, 5,50 €
– L’étonnant secret des âmes du Purgatoire, par soeur Emmanuel, 5,10 €
– Le Rosaire, un voyage qui te change la vie, par soeur Emmanuel, 15 €
 
PS8. A ne pas manquer, surtout pour les anciens de Medj : le tout 1er livre de sr Emmanuel, « Medjugorje, la guerre au jour le jour » écrit en 1992 en pleine guerre des Balkans. Un livre tous terrains qui aide à survivre dans les vagues de la haine. Disponible sur Amazon pour 16€. 

 

PS9. Nouveau ! Instagram de sœur Emmanuel sur ce lien : 
PS10. Regardez nos  présentations YouTube, nos vidéos classées par rubriques :
– Vidéos les plus populaires – Directs du 3 – Vidéos de 10 mn – Prier ensemble – IMEDJ – le pèlerinage VIRTUEL à Medjugorje au complet – Les Playlists – Conférences/enseignements – Abonnement à d’autres chaînes…
PS11. Vivez un pèlerinage virtuel ! Vous ne pouvez pas venir à Medjugorje ? Medjugorje vient à vous ! Sur www.IMedj.net recevez les grâces particulières de 11 lieux importants de Medjugorje !
 

PS12. Chez vous, priez le chapelet sur la Colline des Apparitions avec sr Emmanuel ! Elle vous attend sur notre site, 

 
PS13. Pour méditer les textes du jour, on peut prendre Jésus Aujourd’hui lettre@mariedenazareth.org où des Carmes donnent un commentaire, ou  l’Evangile au quotidien,  https://levangileauquotidien.org/FR/gospel
PS14. Ecrivez à la Vierge Marie ! « Reine de la Paix », BP 2157, F- 06103 Nice cedex, France. Votre lettre sera remise à un voyant, et Marie vous répondra dans la prière.
 
PS15. Regardez notre page Facebook : 
Visionnez les vidéos des « petits conseils spirituels de sr Emmanuel » de 10′ sur:
 
PS16. Suivez le programme du soir de la paroisse ! Cliquez 
  
PS17. Inscrivez-vous pour recevoir les ‘Nouvelles mensuelles de Medj’ par sr Emmanuel
En français, gospa.fr@gmail.com – 
Anglais et allemand, commentscom@childrenofmedjugorje.com – 
Italien, gospa.italia@gmail.com – 
Espagnol, gospa.espanol@gmail.com – 
Flamand, gclaes@scarlet.be – 
Chinois, ch.gospa@gmail.com – 
 
Vous ne les recevez plus ? Veuillez nous renvoyer votre email. Ou est-ce votre Spam qui bloque nos envois ?